Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

RCA : Interpellation de Patrice Edouard Ngaissona, coordonnateur des Anti-balles AK


- 19 Avril 2014 modifié le 19 Avril 2014 - 10:13


Crédit photo : Sources
Crédit photo : Sources
Bangui, le 18 avril 2014: Le Représentant spécial de la Présidente de la Commission de l’Union africaine (UA) et Chef de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA), le Général Jean-Marie Michel Mokoko, se félicite de l’arrestation, hier, de M. Patrice Edouard Ngaissona, Coordonnateur autoproclamé du mouvement antibalaka, lors d’une opération de la MISCA conduite sous la direction du Général de Brigade Martin Tumenta Chomu, Commandant de la Force.
 
Il convient de rappeler que M. Ngaissona, ainsi que d’autres fauteurs de troubles, sont sous le coup d’un mandat d’arrêt délivré par le Procureur de la République du Tribunal de Grande Instance de Bangui et remis à la MISCA. C’est fort de ce mandat d’arrêt que M. Ngaissona a été interpellé par la MISCA le jeudi 17 avril 2014 et immédiatement présenté au Procureur de la République. Cette nouvelle arrestation s’inscrit dans le prolongement d'opérations antérieures  de la MISCA qui ont abouti à l’arrestation de plusieurs dirigeants du groupe des antibalakas, ainsi qu'au désarmement et au cantonnement d'ex-selekas.
 
Le Représentant spécial de la Présidente de la Commission réaffirme la ferme détermination de la MISCA à s'acquitter pleinement de son mandat tel que fixé par le communiqué du Conseil de paix et de sécurité de l'UA du 19 juillet 2013 et la résolution 2127 (2013) du Conseil de sécurité des Nations unies du 5 décembre 2013. Il met à nouveau en garde tous les éléments des groupes illégaux responsables d'exactions contre des civils, et rappelle que ces criminels répondront tôt ou tard de leurs actes devant les juridictions compétentes. 
 
Le Représentant spécial de la Présidente de la Commission souligne une fois de plus à l’attention du peuple centrafricain que le retour durable à la paix relève d’abord et avant tout de la volonté des Centrafricains eux-mêmes. Il invite la population à continuer à soutenir les opérations menées par la MISCA en vue d'en faciliter le succès.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements