Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

RCA : La paix n’a pas de prix, cultivons seulement la paix


- 4 Avril 2014 modifié le 4 Avril 2014 - 10:03


RCA : La paix n’a pas de prix, cultivons seulement la paix

SIMON KOITOUA

Lettre Ouverte à la présidente de la République Madame Catherine SAMBA PANZA
 
Nous le disons sans crainte la paix n’a pas de prix , la Centrafrique a besoin d’un dialogue inter -centrafricain pour une sortie de crise définitive , notamment nous voulons la paix rien que la paix levier de développement du peuple Centrafricain.
 
Alors, madame Catherine SAMBA PANZA , les Centrafricains ont besoin de la paix et le droit de vivre en parfaite harmonie , en bonne intelligence et de vaquer librement de leurs occupations quotidiennes sur la terre de nos aïeux. Surtout lorsqu’on sait que les militaires Tchadiens sont la cause du chaos en Centrafrique et le retrait de cette force est une bonne nouvelle.
 
À ce sujet, nous n’avons pas d’autre choix que de vous dire que si vous persistez à accorder la primauté à des gens qui ont trahi la patrie au détriment d’une collaboration opportuniste, vous allez droit dans le mur. C’est pourquoi, nous vous demandons, au nom de tous les Centrafricains, épris de paix et de stabilité politique et institutionnelle, d’arrêter cette situation pleine de périls pour notre pays.
 
Les prédateurs ne feront pas votre bonheur et votre succès. Au contraire, ils vous précipiteront dans l’abîme alors que tout est là, à votre portée, pour vous permettre de distinguer le bon grain de l’ivraie. La vérité est là : la noblesse, la dignité et l’honneur sont des valeurs que tout l’argent du monde ne peut permettre à un homme d’acquérir. Vous vous rendrez aisément compte qu’ils sont en train de soulever trop de poussière là où on a plutôt besoin de clarté. Nous avons demandé maintes fois dit qu’il est politiquement suicidaire de vous appuyer sur des hommes comme ça. Ils ne vous attireront que la poisse. Vous devez vous inquiéter d’autant plus qu’aucune œuvre de construction ne peut se faire dans un contexte d’instabilité politique.
 
Cela vous évitera de continuer cette progression de buffle et d’aborder la suite de votre mandat avec sérénité. Cela vous permettra également de vous réconcilier
 
avec l’ensemble du peuple Centrafricain qui est déçu. Vous ne pouvez pas continuer dans cette voie.
 
1-Un Dialogue Inter- centrafricain : nous proposons d'organiser très rapidement un Dialogue Inter centrafricain sur les questions de fond centrafricain non : encore résolues. Aussi, choisir très vite et par consensus un médiateur qui aura pour mission d'organiser et diriger ce grand dialogue d'où émergera un projet national de réconciliation et de reconstruction. Nous avons beaucoup de compatriotes capables de mener à bien une telle mission.
 
2- Le renforcement des capacités des forces Armées Centrafricaines et le levé de l’embargo sur les armes envers la Centrafrique pour que la sécurité soit assurée par nos forces. Le renforcement des capacités des forces armées est nécessaire.
 
Les Centrafricains sont un peuple optimiste, animé par l’espoir de «dégager» tous ceux qui veulent en faire de nouveaux esclaves. Ceux-là mêmes qui oublient que le mur de la peur est tombé.
 
Nous demandons à tous les Centrafricains de laisser les forces internationales assurées la securite des Centrafricains et à toutes et à tous de faire la paix avec nos voisins et voisines . Afin de traquer les fossoyeurs de troubles.
 
3-Entourez vous des têtes pensantes et des vrais patriotes qui travailleront pour le peuple Centrafricain et vous aideront dans cette taches si difficile mais par la grâce de DIEU vous allez arriver .
 
Nous vous remercions d’avance pour l’attention que vous voudrez bien porter à notre lettre et à son contenu. Nous vous rappelons que, en effet, la jeunesse est le fer de lance du développement n’oubliez pas cette richesse. Nous
 
Veuillez agréer, Madame la Présidente de la république Centrafricaine l’expression de nos salutations les plus sincères.
 
Fait à Agadir le 04/04/14
 
SIMON KOITOUA DE LA DIASPORA CENTRAFRICAINE
skoitoua@gmail.com