Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

RCA : La position du Collectif «Touche pas à ma Constitution» suite au forum Brazzaville.


Alwihda Info | Par - 26 Juillet 2014 modifié le 26 Juillet 2014 - 12:48


Le Collectif, en solidarité avec les membres de la société civile ayant pris position de ne pas participer au forum de Brazzaville tient à préciser ce qui suit :
 
Faisant de la lutte contre les injustices, l’impunité la prise en compte des victimes, les respects des fondamentaux et toutes autres formes de violences ayant caractérisés la crise centrafricaine, le Collectif, réitère son appel pour la tenue en terre centrafricaine d’un véritable dialogue inclusif pour en débattre et y mettre fin véritablement à la souffrance du peuple centrafricain.
 
Le Forum de Brazzaville n’ayant pas retenu les véritables sujets de la crise, a néanmoins rejoint la position initiale défendue par le Collectif et les autres Organisations de la Société Civile pour résoudre la question des multiples violations des droits de l’homme. 
 
A cet effet, dans le souci d’éviter une mauvaise nouvelle préparation unilatérale de la seconde étape, le Collectif en appel à la Médiation Internationale et plus particulière à la Cheffe d’Etat de la Transition de prendre des mesures nécessaires et immédiates pour le succès du prochain dialogue inclusif.
 
 En revanche, le Collectif, invite les groupes armés à mettre en application immédiatement l’Accord qu’ils ont eux mêmes signés dans les termes suivants : qu’il y aura plus aucune torture, aucune violence aucun crime ni aucune violation flagrante des droits humains.
 
Aux USA d’Amérique, la France, aux Nations Unies, l’Union Africaine qui ont salués ce premier pas certes insignifiant, le Collectif, leur lance ainsi qu’à l’ensemble de la Communauté internationale de continuer à poursuivre la mission du processus de rétablissement de la paix et la lutte contre les injustices en République Centrafricaine. 
Fait à Paris, 25. 07. 2014
 
Pour le Collectif, le Coordonnateur Général.
Godfroy- Luther GONDJE- DJANAYANG.
 
Ampliations :
A Son Excellence le Président Denis Sassou NGuessou, Médiateur International de la Crise Centrafricaine, 
A son Excellence Madame la Présidente, Cheffe de l’Etat de la Transition à Bangui (RCA),
A Son Excellence Monsieur l’ Ambassadeur  des USA à Bangui(RCA),
A Son Excellence Monsieur l’ Ambassadeur de la République Française à Bangui(RCA),
Au Représentant Spécial du SG des Nations Unies à Bangui(RCA).

Gloria Ronel
Coordinatrice de rédaction. En savoir plus sur cet auteur

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements