Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

RCA : La traitrise d'Herbert Gontran et son plan machiavélique pour le poste de Premier ministre


Alwihda Info | Par FPRC - 18 Mai 2015 modifié le 18 Mai 2015 - 11:50


FRONT PATRIOTIQUE POUR LA RENAISSANCE DE CENTRAFRIQUE
BUREAU EXECUTIF NATIONAL
PRESIDENCE
N° 00324 /FPRC/BEN/P
République Centrafricaine
Unité - Dignité - Travail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE N0 00324/05/15. DU FRONT POPULAIRE POUR LA RENAISSANCE DE CENTRAFRIQUE (FPRC) EX-SÉLÉKA

LA TRAITRISE DE MONSIEUR HERBERT GONTRAN DJONO AHABA ET SON PLAN MACHIAVÉLIQUE POUR LE POSTE DE PREMIER MINISTRE

Le Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC Ex-coalition SELEKA) rappelle que par communiqués de presse du 01 Mai 2015 et du 02 Mai 2015, le Bureau Exécutif a relevé ses préoccupations sur les agissements de Monsieur Herbert Gondran GJONO AHABA qui se prêtent être le représentant de l’Ex-coalition SELEKA et a informé la Communauté nationale et internationale de son retrait de participation au Forum de Paix de Bangui du 04 au 11 Mai 2015.

C’est avec stupéfaction que le Bureau Exécutif National a suivi la déclaration faite au Forum de Bangui par l’Ancien Ministre d’État Herbert Gontran DJONO AHABA au nom de l’Ex-coalition SELEKA. Nous dénonçons fermement cette usurpation de titre et nous portons à la connaissance de tous que Monsieur Herbert Gontran DJONO AHABA qui n’est pas membre du Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC Ex-coalition SELEKA) ne saurait nous représenter à un Forum pour lequel nous avons marqué notre refus d’y participer.

Selon les informations dignes de fois et vérifiables, Monsieur Djono AHABA a proféré des menasses sous forme de chantage au Président auto proclamé de Centrafrique, Monsieur MALINAS Ambassadeur de la République française en Centrafrique et aux membres de G8. Qu’il retirera son engagement du Forum de Bangui si et seulement si, le poste de Premier Ministre de transition ne lui revient pas de droit. Monsieur Djhono AHABA est membre en règle de la confrérie des médiocres et qui a construit son capital politique sur des mensonges, alors qu’il n’a rien sur le terrain encore moins l’amour du Pays.

C’est depuis le départ négocié de son excellence, Monsieur Michel DJOTODIA de la Présidence de transition que Monsieur Herbert Gontran DJONO AHABA, pourtant son neveu, s’est illustré dans la trahison perpétuelle de ses anciens compagnons de lutte aux nouvelles autorités de transition. Pour cette raison, la Présidente de transition Madame Catherine SAMBA PANZA et le Premier Ministre Monsieur André NZAPAYEKE l’avaient reconduit dans le Gouvernement de transition au poste de Ministre d’État des Travaux publics, de l’Urbanisme, de l’Habitat et des Édifices publics.

Depuis lors, sa proximité avec la Présidence de transition devient de plus en plus grandissante. Grâce aux billets de banque reçus des nouvelles autorités de transition pour des missions obscures, Monsieur Herbert Gontran DJONO AHABA avec l’appui de ses acolytes a mis en place des petits groupes armés issus de l’Ex-coalition SELEKA qui n’ont aucune influence militaire et politique dans les 9 Préfectures qui sont sous notre contrôle. Dans ce cas comment des gens qui ne sont que l’ombre d’eux-mêmes sur le terrain puissent parler au nom du Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC Ex-coalition SELEKA).

Monsieur Herbert Gontran DJONO AHABA s’est toujours illustré dans de sales besognes. Selon nos informations, sa présence régulière auprès de la Présidente de transition est mal appréciée par les Ministres conseillers. C’est ainsi que tous les dossiers relatifs aux mines, en particulier ceux du diamant et du pétrole sont exploités par l’ancien Ministre d’État Herbert Gontran DJONO AHABA qui rend compte directement à la Cheffe d’État de transition Madame Catherine SAMBA PANZA.

Aux dernières nouvelles, les négociations secrètes sur la cession du bloc B pétrolier aux Chinois dans le Nord du pays sont menées par Monsieur Herbert Gotran DJONO AHABA avec l’accord de la Présidente de Transition sans l’avis du Gouvernement. Des rétro commissions qui leurs sont versées se chiffrent à 7 milliards 200 millions de francs CFA qui sont logées dans deux comptes bancaires ouverts l’un à Pretoria en Afrique du Sud et l’autre à Douala au Cameroun. Une mission discrète d’une délégation chinoise de haut rang se trouve en ce moment à Bangui. Nous disposons des preuves tangibles sur ce dossier.

Aujourd’hui, il ne fait aucun doute que l’Ancien Ministre d’état, Monsieur Herbert Gontran DJONO AHABA sera le prochain Premier Ministre, chef du Gouvernement de Transition pour les loyaux services obscurs rendus à la Présidente de Transition Madame Catherine SAMBA-PANZA.

Fait à Nairobi, le 17 mai 2015
Pour le Président
Le 1er Vice-président
Général NOUREDINE ADAM
Ancien Ministre D’État


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements