Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

RCA- Le Comité stratégique de suivi des élections s'est appesanti sur l’impérieuse nécessité d’accélérer le processus


Alwihda Info | Par Adrien Poussou - 12 Juin 2015 modifié le 12 Juin 2015 - 04:45

Les participants se sont particulièrement inquiétés du retard enregistré dans l’organisation de l’Atelier de validation des réformes du cadre juridique et politique du Code électoral. Ils ont en effet demandé avec insistance au Cadre Permanent de Concertation de tout mettre en oeuvre pour organiser cet Atelier de validation d’ici le mardi 16 juin au plus tard.


CABINET DU PREMIER MINISTRE RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE 
******* Unité - Dignité - Travail
*******



COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU COMITÉ 
STRATEGIQUE DE SUIVI DES ÉLECTIONS N°003

Bangui, le 11 juin 2015 — Le Comité Stratégique de Suivi des Élections (CSSE) s’est réuni comme de tradition ce jeudi 11 juin 2015, sous la présidence du Premier Ministre, Chef du Gouvernement de Transition.

La réunion a examiné, avec toute l’attention requise, les points figurant à l’ordre du jour.

Ainsi, le Comité s’est-il appesanti sur l’impérieuse nécessité d’accélérer le processus d’organisation des futures élections, encourageant l’Autorité Nationale des Élections (ANE) à s’engager avec détermination et conviction dans la mise en oeuvre des réformes du cadre juridique et politique du Code électoral.

À cet effet et prenant acte de la disponibilité du Conseil National de Transition (CNT) a joué son rôle, la réunion a instruit les experts électoraux à harmoniser les problématiques juridiques nécessitant une révision au plus tard vendredi 12 juin afin de les valider au cours d’une réunion extraordinaire du CSSE samedi 13 juin, avant la tenue de l’Atelier de validation du Cadre de Concertation.

Dans le même ordre d’idée, les participants se sont particulièrement inquiétés du retard enregistré dans l’organisation de l’Atelier de validation des réformes du cadre juridique et politique du Code électoral. Ils ont en effet demandé avec insistance au Cadre Permanent de Concertation de tout mettre en oeuvre pour organiser cet Atelier de validation d’ici le mardi 16 juin au plus tard.

Poursuivant ses travaux, le Comité Stratégique de Suivi des Élections a noté avec satisfaction l’arrivée du premier lot du matériel électoral et s’est félicité de l’exonération des droits de douanes sur ledit matériel, accordée par les autorités centrafricaines.

S’agissant des opérations de la cartographie électorale, le Comité a été informé qu’elles se poursuivent normalement, sans difficultés majeures et devront s’achever d’ici la fin du mois en cours.

Abordant la question de finalisation des opérations de prestation de serments des démembrements de l’ANE, la réunion a demandé au Ministère de la Justice de prendre les dispositions nécessaires pour que les serments écrits qui ont été signés et acheminés par la MINUSCA soient validés par les juridictions compétentes dans un délai maximum de dix (10) jours.

Le Comité a aussi été informé que les dispositions sont prises pour l’attribution de l’entrepôt à proximité de l’aéroport Bangui M’poko pour l’entreposage du matériel électoral.

Évoquant la question du vote des réfugies aux élections législatives, le Comité s’en tient pour le moment et sauf propositions pertinentes contraires des experts, à leur participation au scrutin présidentiel et au référendum constitutionnel.

Dans cette dynamique, la réunion a encouragé les autorités de la transition à prendre attache le plus tôt avec les pays accueillant les réfugiés centrafricains pour la signature d’un accord tripartite entre ces pays, le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) et la République centrafricaine.

Par ailleurs, le Comité a décidé, à l’issue de la réunion, de visiter le local devant abriter le Centre de Traitement des Données (CTD) attribué par le Gouvernement à l’Autorité Nationale des Élections. Cette visite a été conduite par le Premier Ministre Chef du Gouvernement de Transition.

Profitant de cette sortie, le Premier Ministre Mahamat Kamoun s’est rendu au siège de l’Autorité Nationale des Élections pour découvrir les formulaires d’enregistrement des électeurs dont les premiers lots sont déjà arrivés. Les participants ont vivement salué cette initiative du Premier Ministre, Chef du Gouvernement de Transition.

Enfin, le Comité a procédé à un échange de vue approfondi sur l’état de mobilisation des ressources pour le financement des opérations électorales. Il en ressort de ces échanges qu’un gap de 49% demeure à trouver afin de boucler le budget des élections.

Le Ministre-Conseiller Spécial du Premier Ministre 
Chargé de la Communication de 
Relations Publiques et des Nouvelles Technologies




Georges Adrien Poussou 



EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements