Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

RCA : Le Général tchadien Laddé ordonne à ses hommes de la Séléka de stopper les combats avec Anti-Balaka


- 22 Janvier 2014 modifié le 22 Janvier 2014 - 19:18


Le Général Baba Laddé.
Le Général Baba Laddé.
J'apprends par la presse que nos éléments du FPR dans la Seleka à Bouar affrontent violemment des anti-balaka ou assimilé. N'arrivant pas à être en contact avec eux, je transmet un message par voix de presse à nos hommes à Bouar. Le contact est maintenu avec nos hommes à Berberati, Bambari, Bangui et Kaga Bandoro et ce message a déjà été transmis. Le message:
 
En tant que Président-fondateur du FPR, je vous dis: Ne pourchassez pas les anti-balaka ou autres groupes assimilés. Ne faites pas de barrages sur les routes. Laissez passer civils et combattants. Ne gardez vos armes que pour défendre vos familles, vos campements et vos quartiers. L'utilisation des armes n'est autorisée que pour défendre vos vies et celles de vos familles.
 
Nous sommes en contact avec d'autres leaders seleka, avec les membres du clan Bozizé, avec le pouvoir de N'djamena, avec toute l'opposition tchadienne, avec de nombreux dirigeants africains et avec la France, pour réussir à ramener la paix dans la région.
 
Ne cédez pas à la vengeance, n'agressez pas, seule l'auto-défense est autorisée. Laissez les autres groupes armés passer, ne rentrez pas dans les combats.
 
Quand les forces de la Misca et de Sangaris auront stabilisé la situation et mis vos familles et proches en sécurité, vous devrez désarmer.
 
Vous avez tout mon soutien, toute ma considération, mes prières vont pour vous.
 
Le 22 janvier 2014, Général Baba Laddé



1.Posté par ngarta le 23/01/2014 21:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà encore une des raisons qui pousse les centro à la révolte. Babaladé conseiller de déby et a ses hommes armés en RCA. Quel voisin?

2.Posté par Sansblague le 24/01/2014 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MONSIEUR LADDE DOIT ÊTRE DANS SON RÊVE POUR ECRIRE AINSI. MONSIEUR LADDE AURAIT DÛ DIRE SIMPLEMENT A CES COMPATRIOTES TCHADIENS EN CENTRAFRIQUE DE RENTRER SIMPLEMENT AU TCHAD QUE D'ERRER SUR LE SOL CENTRAFRICAIN.

IL N'Y A QUE DES GENERAUX DE TOUT GENRE AU TCHAD QUI ONT DU MAL A TRAVAILLER POUR LE TCHAD OU QUI SE SENTENT INUTILES POUR LE TCHAD, MAIS RÊVE D'ÊTRE CENTRAFRICAIN, C'EST UN PROBLEME PSYCHOLOGIQUE QU'ONT CERTAINS GENERAUX TCHADIENS DE NE PAS SE SENTIR TCHADIENS DANS LEURS ÂMES.

GENERAUX TCHADIENS RECENTREZ-VOUS SUR LE TCHAD ET NON SUR LA CENTRAFRIQUE POUR DEVELOPPER LE TCHAD.

AU FAIT LE MOT "GENERAL" N'EST PAS UN NOM COMMUN POUR CEUX QUI PORTENT LES TENUES KAKI. DU MOINS EN CENTRAFRIQUE CE N'EST PAS UN MOT COURANT DANS LE VOCABULAIRE CENTRAFRICAIN.

LA R.C.A N'EST PAS UNE PROVINCE DU TCHAD.

LES CENTRAFRICAINS SONT DES CENTRAFRICAINS BANTOUS ET NON TCHADIENS.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements