Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

RCA : Les musulmans de KM5 et de Boda dénoncent "un double jeu" du gouvernement


- 6 Mai 2014 modifié le 6 Mai 2014 - 15:44


Démenti formel et catégorique

Des musulmans blessés dans le village de Boali, à 95km au nord de Bangui, en Centrafrique. (Photo Maria Malagardis)
Des musulmans blessés dans le village de Boali, à 95km au nord de Bangui, en Centrafrique. (Photo Maria Malagardis)
Association de la jeunesse musulmane du km5 et de BODA
 
Objet : démenti formel et catégorique
 
Suite à la publication de déclaration fantaisiste, diffamatoire et mensongère faite par Mme Marie – Annick service au nom du gouvernement ayant pour but de manipuler, tromper et induire en erreur une fois de plus l’opinion international et à plus forte raison le représentant de l’OIS accompagné d’une forte délégation et dont l’arrivée imminente à Bangui n’est un secret pour personne.
 
Nous nous inscrivons en faux et condamnons avec la dernière énergie cette déclaration contraire à la vérité et qui déshonore leurs auteurs.
 
Puisque la réunion avec le premier ministre n’a pas eu lieu, le représentant du gouvernement voulait dialoguer avec deux individus non représentatifs de la communauté, peut-être plus facile à manipuler ou à corrompre, au lieu d’avoir en face les quarante (40) personnes exigées représentants l’ensemble de musulmans.
 
Aucun musulman réfugié à la mosquée centrale et bloqué à Boda ne souhaiterait pour rien au monde continuer à souffrir de la sorte en restant dans cet enfer. Tout le monde est courant que les médecins centrafricains chrétiens exerçant dans plusieurs hôpitaux ou centres de santé ont utilisé sur des musulmans des seringues infectées de sida, et des médicaments périmés vendus dans le bazar, avec comme résultat escompté : paralyser ou tuer à petit feux. Comme cela fut pour tous le prisonniers musulmans ont été massacre par les FACA, gendarmes, corps de la paix qui sont charge de la protection de la maison d’arrêt.
 
Les musulmans centrafricains ont déjà tout perdu : biens (maisons, bétails, véhicules, boutiques et magasins...) leurs proches (frères, mamans, grands-parents et bébés...) tués, brûlés, grillées et manger.
 
Nous savons que le gouvernement a mis un système de corruption pour nous diviser(cas de Messieurs DODO , ISSA ISSAKA, Oumar KOBINE ). Ces manœuvres ne marcheront guère parce les musulmans se sont réveillés.
 
Le gouvernement doit cesser de jouer au double jeu avec les Anti-balaka et corrompre certains musulmans de mauvaise foi. Nous n’allons jamais pardonner à ceux-là. Tôt ou tard, l’histoire retiendra.
 
Pour éviter sans arrêt les cycles de vengeances, et nous savons très bien que les forces de Misca ou des Nations-Unis ne peuvent pas indéfiniment accompagner chaque personne qui va au champ, au pâturage, dans les villages ou des citadins.
 
Nous avons atteint le stade de non-retour, le vivre-ensemble est devenu impossible. La seule et unique solution est la partition qui s’est faite sur le terrain.
 
Faite à Bangui le 05/05/2014
 
Le Secrétaire générale
NASSOUR BOUBA BELLO



1.Posté par mahamat moustapha inoua le 06/05/2014 19:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
certes les kobine et dodo balla sont sdes traitre!

2.Posté par Tobin Marcelin le 06/05/2014 23:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir mes frères. Je comprends la raison de votre colère. Après le départ du compatriote Djotodia, on croyait avoir laissé le chaos derrière. Mais sous le reigne de la maman rassembleuse, nos papas, mamans, frères sœurs et sans oublier nos bébé, tous victimes des atrocités bestiales.
Si l'on veut protéger les plus vulnérables, pourquoi on les a pas regroupé dans un lieu comme par exemple camp Béal, camp de roux palais ...
Mais nos actuels gouvernés se préoccupent à la nomination de leurs proches, faire le tour du monde. Pour toutes ses questions je n'ai pas la réponse.
Mes chers frères et sœurs disant musulman. Je m'en moque des religions mais pas mes compatriotes. Le christianisme et Islam sont étranger. Mais pas les nous (noirs de peau). Abandonner votre terre au profit de l'autre c'est la lâcheté. A tous les lâches assimilés au christianisme centrafricain, levez vous et marchez pour la paix en protégeant vos frère massacrés par les bêtes manipulées. que l'esprit de Boganda protège la RCA

3.Posté par galagala le 07/05/2014 06:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut être fort et ne rien lâché. Les coalisés, les traîtres périront tôt ou tard. Soyez uni les musulmans ne vous divisez pas et surtout ne vous dispersés pas sinon cette communauté sera faible. Surtout de l''endurance et la persévérance.

4.Posté par Albicher Martin Nzasso le 07/05/2014 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel média, quelle presse, quel site, pourtant tous sont des canaux pour informer, le petit godobé vendeur d oignon, ail, huile à Sambo et ce media s'arcboutent à une chose c'est à dire le problème de Centrafrique qui cherche a se débarrasser des illettrés, qui sont installés sur son territoire en s'autoproclamant Centrafricains, soutenus par média purement islamiste, à vocation d'instaurer la charia au Tchad , en déstabilisant, l'Afrique centrale, Congolais, Congolais démocratique, Gabonais, Camerounais, Equato-guinéen, Angolais, Nigérien, Nigeria, Soudanais, Lybien, attention Ce Tchad de DEBY avec alwihda, qui est une bande de voyous infirmes intellectuels, média de SELEKA, qui a reçu l'argent et dotation de seleka issue des biens volé en Centrafrique. Maintenant boko haram vend des filles au Tchad grâce au circuit de alwihda qui est financé par les islamistes, pourtant et je ne comprend pas pourquoi je suis centrafricain de souche islamisé qui dénonce le fanatisme aveuglé dans l'islam interprété par alwihda , je comprend qu'en face alwihda n'est qu'une branche média des terroristes.

5.Posté par Aboubakar Siddik le 29/06/2014 15:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
dodo balla ,issa issaka et tobin Marcelin pour quoi faisez-vous cela , c'est tres honte.

6.Posté par Bosco Zoubem le 29/06/2014 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M. ALBICHER MARTIN NZASSO, vous n'apportez rien aux différents débats, vous ne faites qu'insulter, dénigrer les musulmans, le Tchad et le site Alwihda, pourquoi vous visitez ce site alors? Ne le lisez pas, ne visitez pas ce site, ne venez pas insulter les gens, c'est connu, qui se sent morveux se mouche et vous êtes morveux. N'insultez pas les musulmans, vous n'êtes pas musulmans car ''centrafricain de souche islamisé'' ne veut rien dire, ou vous êtes musulman, ou vous ne l'êtes pas, vous n'êtes pas plus centrafricains que nous tous qui intervenons sur ce site. De toutes les réactions lus sur ce cite, je constate que c'est vous l'intégriste, le Djihadiste, les autres s'expriment, donnent leur point de vue, proposent des pistes, débattent, mais vous, c'est des injures, des âneries, de la haine. De grâce, ne venez pas répandre votre haine, ne vous ridiculisez pas d'avantage car l'infirme intellectuel, c'est bel et bien vous qui n'avez rien d'autre à proposer, alors, taisez vous une bonne fois pour toute. Vous voyez bien que personne ne réagit depuis un certain moment à vos délires, c'est pour vous épargner la honte et le ridicule et vous rendre service que je réponds à votre réaction.
A TOUS, RENDEZ LUI SERVICE EN L'IGNORANT COMPLÈTEMENT.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements