Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

RCA : "Nous savons que le gouvernement a mis un système de corruption pour nous diviser"


Alwihda Info | Par - 23 Juillet 2014 modifié le 23 Juillet 2014 - 19:23


Association   de la  jeunesse   musulmane   du   km5 et  de BODA
 
Objet : Démenti formel  et catégorique
 
Suite à la publication  de déclaration fantaisiste, diffamatoire  et  mensongère  faite  par  Mme Marie – Annick  service au nom du gouvernement  ayant pour but de manipuler, tromper  et induire  en erreur une  fois de plus  l’opinion  international  et à plus forte  raison le représentant de l’OIS accompagné d’une forte délégation et dont  l’arrivée  imminente à Bangui n’est un secret pour personne.
 
Nous nous inscrivons en faux et  condamnons  avec la dernière  énergie  cette déclaration contraire à la vérité et qui déshonore leurs auteurs.
 
Puisque  la réunion  avec  le premier  ministre n’a  pas eu lieu, le représentant du gouvernement  voulait dialoguer avec  deux individus non représentatifs de la communauté, peut-être plus facile à manipuler ou à  corrompre, au lieu d’avoir en face les quarante (40) personnes exigées représentants l’ensemble de musulmans.
 
Aucun  musulman  réfugié a la mosquée  centrale et bloqué à Boda ne souhaiterait pour rien au monde  continuer  à souffrir  de la sorte en restant dans cet enfer. Tout le monde est courant que les médecins centrafricains chrétiens  exerçant dans plusieurs  hôpitaux ou centres  de santé ont utilisé sur  des musulmans des seringues infectées de sida, et  des médicaments périmés vendus dans le bazar, avec comme résultat escompté : paralyser ou tuer à petit feux. Comme cela fut pour tous les  prisonniers  musulmans  ont été  massacre par les FACA ,gendarmes, corps de la paix qui sont  charge  de la protection  de la maison  d’arrêt.   
 
Les   musulmans centrafricains  ont  déjà  tout  perdu : biens (maisons, bétails, véhicules, boutiques et magasins...) leurs proches (frères, mamans, grand-parents et bébés...) tués, brûlés, grillées et  manger.
 
Nous  savons  que  le gouvernement a mis un système  de  corruption pour nous  diviser(cas  de Messieurs Bala  DODO , OUMAR  KOBINE ). Ces manœuvres ne  marcheront guère parce les musulmans se sont réveillés.
Le  gouvernement  doit  cesser  de jouer  au double jeu  avec les  Anti-balaka et corrompre certains  musulmans  de mauvaise  foi. Nous n’allons jamais pardonner à ceux-là. Tôt ou tard, l’histoire retiendra.
 
Pour  éviter sans arrêt les cycles  de  vengeances,  et  nous savons très bien que les  forces de Misca ou des  Nations-Unis  ne peuvent  pas indéfiniment accompagner chaque  personne qui va au champ, au pâturage, dans les villages ou des citadins.

Nous  avons  atteint  le stade de non-retour, le vivre-ensemble est  devenu impossible. la seule  et unique solution est  la partition qui s’est faite sur le  terrain.
 
Républier  Par  MAHAMAT   ABDEL RAHIM

Gloria Ronel
Coordinatrice de rédaction. En savoir plus sur cet auteur

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements