Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

RCA : Sylvain Patassé balaye les rumeurs d'implication dans un projet de déstabilisation


- 8 Mai 2014 modifié le 10 Mai 2014 - 10:14

Dans un communiqué parvenu à Alwihda Info, Sylvain-Eugène NGAKOUTOU-PATASSE qui se trouve en France, dément prendre part à un éventuel projet de déstabilisation ou de partition de la Centrafrique.


RCA : Sylvain Patassé balaye les rumeurs d'implication dans un projet de déstabilisation
Je viens, de prendre connaissance d'une publication dans le journal personnel sur Facebook d'un certain Alain MEGBA que je connais ni d'Adam ni d'Eve m'accusant de prendre part à la conclave organisée par l'ex-rébellion SELEKA qui avait pris le pouvoir de l'état le 24 mars 2013 au 10 janvier 2014. Je démens, cette allégation mensongère dont le but affiché est de nuire à ma personne. Je prends, à témoin l'opinion publique nationale et internationale que je me trouve actuellement en France et je ne peux en aucune manière participer à une organisation qui balkanise les fondements historiques du droit international et qui de fait prône la partition de notre NATION pour laquelle Barthélemy BOGANDA Père-Fondateur de la République Centrafricaine a versé son sang en mourant dans un accident d'avion le 29 mars 1959.
 
Je ne participe à aucune conclave et encore moins à une réunion tendant à la partition de notre pays qui est le germe des troubles actuels nés de l'incompréhension et de l'intolérance qui caractérisent certains de nos compatriotes. Je réaffirme solennellement mon appartenance à la République et aux principes de l'intangibilité des frontières des états conformément aux droits internationaux et de la charte de l'union africaine.
 
Je mets en garde, toute personne qui serait tentée de m'incriminer et de m'associer à une organisation sulfureuse tendant à la balkanisation de la souveraineté de notre pays. Je demande à Monsieur Alain MEGBA de cesser sa cynique et mensongère propagande sinon je me verrai dans l'obligation d'ester en justice pour diffamation et calomnie car ce sont ces genres de comportements abjects et obsolètes qui sont à l'origine des maux qui gangrènent notre pays dans son développement économique et socio-culturels.
 
Fait à Paris, le 8 mai 2014
 
Sylvain-Eugène NGAKOUTOU-PATASSE

 


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements