Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

RCA : Une association insiste sur l’ouverture d’une enquête judicaire sur les crimes


- 1 Avril 2014 modifié le 1 Avril 2014 - 08:08


RCA : Une association insiste sur l’ouverture d’une enquête judicaire sur les crimes
La tragédie que vit le peuple centrafricain dépasse à ce jour son cycle normal.
 
Depuis l’élection qui a portée à la tête de l’Etat Madame Catherine SAMBA- PANZA, perçue par les Centrafricains et la Communauté Internationale comme un brin d’espoir pour une sortie de crise, force est de constater que la souffrance du peuple s’active par les multiples violations des droits humains.
 
Le pays vient de basculer dans une spirale de violences notamment dans les quartiers de Fatima et PK 12 à Bangui faisant des victimes innocentes.
 
Au regard des massacres constatés, le Collectif « Touche pas à ma Constitution » une association de défense des droits de l’homme interpelle immédiatement le gouvernement que dirige le Première ministre son Excellence NZAPAYEKE de faire la lumière sur les événements de Fatima, PK12 à l’opinion nationale et internationale et insiste auprès des autorités de la transition l’ouverture en urgence d’une enquête judicaire sur ces crimes odieux.
 
Le Collectif, condamne fermement la victimisation de la population civile et présente ses condoléances plus sincères aux familles des disparus.
 
Fait à Paris, 31. 03. 2014
 
Le Coordonateur Général du Collectif
Godfroy- Luther GONDJE- DJANAYANG.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements