Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

RCA: déclaration de l'UFDR


Alwihda Info | Par - ҖЭBIЯ - - 24 Mai 2008 modifié le 24 Mai 2008 - 22:24

L’UFDR-RCA n’a pas l’habitude de répondre aux provocations des gens à court d’arguments qui se livrent à des exercices de calomnie bassement vulgaires. L’UFDR-RCA réitère que la cause qu’elle défend est tellement importante pour l’avenir de notre pays qu’elle attend de ses interlocuteurs protagonistes de faire preuve de sérieux, rigueur et maturité politique, au bénéfice de notre peuple laissé pour compte par la mauvaise gouvernance de Bozizé.


RCA: déclaration de l'UFDR
DÉCLARATION DE L’UFDR No. 071- 3 République Centrafricaine /QG/23/05/08

« Seuls les abrutis ne changent pas d’opinion. Changer d’opinion est un acte de bravoure noble, humble et intelligent. »
José Marti,
Leader de l’indépendance de Cuba

L’UFDR-Centrafrique, est une Organisation politique et militaire qui représentent la majorité silencieuse de la population centrafricaine muselée et exclue par le pouvoir actuel à Bangui et leurs acolytes. Citons, pour mémoire, l’exclusion flagrante des forces vives du pays du Dialogue politique en RCA, qui n’est inclusif que de nom. La composition du Comité préparatoire nommé par Décret présidentiel No. 07.292 de ce Dialogue en dit long sur son caractère non seulement sectaire mais surtout exclusif. L’UFDR-RCA ainsi que d’autres organisations civiles nationales de bonne volonté et honnêtes l’ont dénoncé à l’époque.

L’UFDR-RCA n’a pas l’habitude de répondre aux provocations des gens à court d’arguments qui se livrent à des exercices de calomnie bassement vulgaires. L’UFDR-RCA réitère que la cause qu’elle défend est tellement importante pour l’avenir de notre pays qu’elle attend de ses interlocuteurs protagonistes de faire preuve de sérieux, rigueur et maturité politique, au bénéfice de notre peuple laissé pour compte par la mauvaise gouvernance de Bozizé.

Depuis la nomination de Son Excellence Le Colonel Charles MASSI en tant que Coordonnateur politique de lUFDR-RCA, le 12 mai 2008, la cacophonie s’est emparée des milieux politiques et journalistiques de Bangui, courtisans du pouvoir bozizéen. Pauvres de vocabulaire, ces individus se livrent honteusement à des basses balivernes et à la calomnie de la pire espèce.

Inutile de vous rappeler que Son Excellence, Le Colonel MASSI, est un fils de notre nation pour laquelle il a consacré toute sa vie adulte en tant que serviteur public dont la priorité sont les intérêts supérieurs de la nation et non ses intérêts personnels de carriériste. Loin de là.

L’UFDR-RCA demande à tout ce monde de lire la biographie (Site WEB) de cet ancien élève de l’École de Santé Navale de Bordeaux qui a été décoré Grand officier dans l'Ordre de la Reconnaissance Nationale pour services rendus à la nation centrafricaine, le 11 juin 2005. Très peu de ses calomniateurs sont de son calibre. La majorité silencieuse de la population nationale, particulièrement les Fodémistes appuient son acte de bravoure.

Effectivement, c’est pour l’amour du pays et sa prospérité, après mille et une réflexions, analyses et le bon sens que le Colonel MASSI a réalisé le gâchis du régime bozizéen et sa mauvaise gouvernance qui éloignent le pays de la paix, condition sine qua none pour entamer les chantiers du développement de notre pays. La tâche que l’UFDR-RCA attend réaliser au moment opportun. C’est ce qu’a compris le Colonel MASSI.

La réalité politique actuelle veut que l’UFDR-RCA rappelle à l’opinion nationale et internationale ce qu’elle a déjà rendu public concernant le Conseiller présidentiel de Bozizé, Damane ZAKARIA et l’imaginaire représentant de l’UFDR-RCA, Cheickh Tidiane DEYA crée par Bozizé et son conseiller occulte, Mr François Lansény FALL, Représentant spécial du Secrétaire Générale des Nations Unies à Bangui qui fait une fausse lecture de la réalité politique dans notre pays, la République Centrafricaine.

L’UFDR-RCA tend toujours la main à toutes les forces vives centrafricaines incluant les exclus du régime Bozizé à participer avec elle à l’édification d’un État de droit effectif garant de la prospérité que nous méritons. La République centrafricaine est trop riche pour que son peuple soit pauvre.

Veuillez relire les Communiqués de lUFDR-RCA, surtout le No 0009 /QG/29/05/2007
http://www.centrafrique.over-blog.com/5-categorie-690893.html du 29 mai 2007 à Sam Ouandja (RCA) sur la Traîtrise et l’exclusion de Damane ZAKARIA des rangs de l’UFDR, le No 0025 République Centrafricaine /QG/07/12/2007 sur le Décret présidentiel portant création du Comité préparatoire du Dialogue politique national en nommant un parfait inconnu de l’UFDR-RCA, Cheickh Tidiane DEYA (www.tchadforum.com/node/431) pour l’y représenter, Notre cause est tellement sérieuse qu’elle commande plus de sérieux de tous.

Les Communiqués et les Décisions de l’UFDR-RCA ne sont pour le moment une esquisse des grandes lignes de tout un programme politique et un projet de société qu’elle va mettre en place au moment propice et opportun.

Fait à Bria (RCA), le 23 mai 2008
Justin KOMBO, Responsable de l’organisation
Bureau politique de l’UFDR-RCA,
E-mail : justin.ufdr@yahoo.fr

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements