Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Rca: DECLARATION DE LA COMMUNAUTE MUSULMANE


- 14 Avril 2014 modifié le 14 Avril 2014 - 15:01


    Considérant que RCA: l’Imam Oumar KOBINE LAYAMA n’a pas reçu mandat pour représenter la
Communauté Musulmane de Centrafrique auprès d’aucune entité ;
-    Considérant l’autoreprésentation de l’Imam Oumar KOBINE LAYAMA à la
plate forme tripartite pour la paix et réconciliation ; -    Considérant son
manquement dû au refus de revenir vers ses coreligionnaires pour y rendre
compte et en acquérir des orientations visant l’intérêt de la communauté
musulmane ; -    Considérant son éloignement total de la communauté musulmane
dès l’aube des hostilités ; -    Considérant son imposture auprès de la
communauté internationale ; -    Considérant ses propos et prises de positions au
mépris total de la souffrance réelle de ses coreligionnaires ; -    Considérant
son passé très contesté et belliqueux au sein de la communauté musulmane ;
-    Considérant que la réconciliation est un bon office ; -    Considérant que le
Prophète Mohammad (paix et salut d’Allah sur lui) a dit : « Dieu n’agrée
pas la prière de l’Imam qui s’impose aux fidèles contre leur gré » ;
Nous dénonçons tous les agissements mal saints de l’Imam Oumar KOBINE LAYAMA
qui portent des coûts durs à la Communauté Musulmane de Centrafrique. Nous
appelons l’Imam Oumar KOBINE LAYAMA à accepter la volonté de sa communauté
et à abdiquer à toutes ses entreprises qu’il considère pour la Communauté
Musulmane. Nous demandons à la Communauté Internationale d’en tirer toutes
les conséquences et de reconsidérer un autre interlocuteur ou groupe
d’interlocuteur faisant l’unanimité de la Communauté Musulmane dans
l’esprit de toucher l’épicentre de leur souffrance afin de les assister et
les soulager.  Fait à Bangui le 9 avril 2014



1.Posté par zo koué zo le 14/04/2014 23:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Allons a des proposition concrète et le reste suivra. J suis pour que le buro de la communauté soit revisé pour ne prendre ke les vrais centro. Mais il fo très rapidement demander pardon au peuple pr les crimes des séleka afin de calmer les esprits.

2.Posté par Albicher Martin Nzasso le 15/04/2014 20:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NOUS mis pour qui ? moi le Centrafricain de souche islamisé ? mais qui vous connait , vous parlez au nom de la communauté, c'est à dire au nom des Tchadien, car depuis la dégradation de la situation de mon Pays La Centrafrique je n'ai pas entendu les Bouddhiste car ils sont en Centrafrique, les animistes car ils sont en Centrafrique, les chrétiens ils sont en Centrafrique tous les humain que je viens de citer N'ONT JAMAIS PARLE DE LA COMMUNAUTE,
c'est votre PENSEE de la communauté qui fait que vous les étrangers ne respectent la loi de Centrafrique vous êtes les HORS LA LOI.
les Tchadiens n'ont pas DROIT de mettre en place une communauté en Centrafrique, votre mode vie n'est pas compatible avec les autres

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements