Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Rca: ENCORE DJOTODIA, TOUJOURS DJOTODIA


Alwihda Info | Par Clément De Boutet-M'bamba - 5 Novembre 2014 modifié le 5 Novembre 2014 - 20:52

ENCORE LA PARTITION, TOUJOURS LA PARTITION.


Pour paraphraser Francis Laloupo, Djotodia serait-il devenu propriétaire ou actionnaire de l'EST REPUBLICAIN? Pourquoi ce quotidien régional de la Gaule et Navarre est celui par lequel l'ancien usurpateur du Camp de Roux passe régulièrement pour vomir sur le peuple?
Le voilà sorti des bois après les deux AG de sa nébuleuse criminelle consacrant sa mise à l'écart ou neutralisation et au lendemain de la diffusion par la France d'une liste d'individus sous sanction financière.

Le voilà encore dans l'EST REPUBLICAIN du 04.11.2014 menaçant que s'il ne revient pas au pouvoir, ce sera la partition effective de la RCA. (1)
Toujours la menace, encore la partition. Me Zarambaud, paix à son âme, avait raison de dire que la RCA est le pays de tous les paradoxes. En effet, c'est l'unique endroit au monde où un cambrioleur menace pour qu'on puisse lui restituer son butin sinon il reviendra pour commettre un autre forfait...Cela veut dire que c'est un pays sans justice.

La 1ère fois, on pouvait dire c'est la mélancolie, la 2ème fois une sorte de rêve acide mais la 3ème fois, cela devient préoccupant.

Demander au gouvernement centrafricain de lancer la procédure pouvant aboutir à son extradition en RCA, équivaudrait à parler Roumain à un habitant de Zemio qui n'est jamais entré en contact avec cette langue.
Par conséquent :
1 : Je demande à tous les fils et filles de Centrafrique ainsi que ses amis résidents au Bénin, de me mettre en contact avec un cabinet d'avocats pour qu'en qualité de citoyens, nous puissions lancer une action contre notre tyran.
2 : Je sollicite le contact de personnes ayant fait l'objet de privation de liberté, tortures, actes dégradant en rapport direct avec Djotodia durant ces neuf mois de terreur.
3 : Je sollicite les parents et ayant droits de personnes à qui la vie fut ôtée lors des catastrophiques neuf mois que dura l'ordre Seleka sur tout le pays.
Le but recherché est de lancer une action en justice au Bénin dans les plus brefs délais afin d'obliger les autorités de ce pays de neutraliser Djotodia d'une part et d'autre part, lancer une autre action en justice à Bangui afin de contraindre les autorités transitoires de la RCA à demander l'extradition de Djotodia. Qu'il soit réfugié politique ou citoyen béninois, son parcours chaotique à la tête de la RCA devrait lui interdire toute initiative politique et prise de parole publique.
Même Bozizé qui pouvait encore se la jouer de sa superbe légitimité et légalité ne l'ouvre pas, il n'exige pas de revenir au pouvoir et encore moins de fonder la République du Logone ou de l'Ouham parce qu'il ne serait pas revenu au pouvoir.

Cette comédie n'a que trop duré, le temps est maintenant à l'action. Ensemble neutralisons Djotodia.

Clément De Boutet-M'bamba
1 : L’ex-président de Centrafrique Djotodia : "je reviens au pouvoir ou c’est la partition du pays"
http://www.estrepublicain.fr/actualite/2014/11/03/l-ex-president-de-centrafrique-djotodia-je-reviens-au-pouvoir-ou-c-est-la-partition-du-pays



EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements