Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Réfection du stade de Yaoundé : un éboulement de terrain fait une victime


Alwihda Info | Par - 12 Mai 2016 modifié le 12 Mai 2016 - 23:14

Cet accident survenu ce jour vers 9 heures au stade Ahmadou Ahidjo en chantier, intervient quelques jours après la visite du site par le Premier ministre camerounais Philémon Yang.


Réfection du stade de Yaoundé : un éboulement de terrain fait une victime
Alors que le pays est à pied d’œuvre dans les préparatifs, pour l’organisation de la Can féminine de football en fin d’année 2016, et celle plus lointaine des hommes en 2019, voilà qu’une petite épine vient se greffer sur le chemin qui mène vers ces compétitions que l’ensemble du mouvement sportif attend.
Le vieux stade de Yaoundé est en pleine réfection pour s’arrimer aux normes internationales reconnues par les instances faitières du football. En effet, ce 12 mai 2016 sera à jamais gravée dans les mémoires : selon la radio nationale Crtv dans son journal de 13 heures, un éboulement de terrain survenu du coté droit de la tribune présidentielle a occasionné la mort du nommé Mboudga Souaré, ouvrier de la société Arab Contractors. Il y aurait également eu quelques blessés parmi lesquels Djom Medi et Pasleteck René internés à l'hôpital de la Cnps de Yaoundé.
Ce mauvais coup intervient à la suite de la visite effectuée il y a quelques jours par le Premier ministre Philémon Yang sur ce chantier qui fait partie des différentes infrastructures devant accueillir les compétitions annoncées. Accompagné d’une importante équipe gouvernementale, le chef du gouvernement avait alors, au terme de son passage sur le terrain, rassuré l’opinion sur la bonne exécution des travaux et surtout de leur livraison dans les délais.
Aujourd’hui, avec cet accident, les langues se délient pour des commentaires les plus alarmants, allant dans tous les sens. Dès lors, est-ce que l’on est en droit d’être dubitatif quant à la possibilité pour le Cameroun d’organiser la Can féminine de 2016 ? La question reste posée. Et les conclusions de la réunion de crise qui a lieu actuellement sur le sujet, pourront rassurer davantage après cet accident de travail.
Pour leur part, les stades de Limbe et de Bafoussam ont récemment été inaugurés à grandes pompes, et dans une ferveur populaire, par le ministre des Sports et de l’Education physique, Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt. Ils sont par ailleurs homologués par les responsables assermentés de la Confédération africaine de football (Caf).
Il faut rappeler que le stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé a été construit il y a 46 ans pour accueillir la 8ème Coupe d’Afrique des Nations organisée par le Cameroun en 1972, de même que le stade de la Réunification de Douala, aujourd’hui dans un état de vétusté très avancé.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements