Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Rencontre de validation des travaux du troisième rapport provisoire de la mise en œuvre de la SCAPE


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 20 Septembre 2016 modifié le 20 Septembre 2016 - 22:54


Rencontre de validation des travaux du troisième rapport provisoire de la mise en œuvre de la SCAPE
Lomé, le 20 septembre 2016-Une rencontre de validation des travaux du troisième rapport provisoire de la mise en œuvre de la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE) se tient depuis ce mardi à Lomé.

La présentation du rapport révèle que le Togo connaît des avancées au plan macroéconomique avec la maîtrise de l’inflation sous le seuil communautaire de 3,0% et l’amélioration du déficit budgétaire et de la balance courante. Toutefois, l’on note une décélération de 0,5 point de la croissance économique. Selon ce troisième rapport provisoire de la mise en œuvre de la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE), la croissance économique est passée de 5,9% en 2014 à 5,4% en 2015.

Le Togo enregistre également des évolutions dans le renforcement des infrastructures et dans les secteurs de production. Cela malgré que dans le secteur de la production ouvrière, les conditions climatiques n’ont pas été propices pour le pays comme en 2014. Le rapport dénote aussi le renforcement de l’assurance maladie et des capacités des communautés à la base par le gouvernement.

Cependant, le document indique un renforcement du suivi-évaluation et de monitoring dans les différents ministères. Son absence n’a pas permis selon les conclusions, d’atteindre tous les résultats escomptés. Le rapport conseille ainsi une dotation nécessaire des ministères en ressources idoines.

Pour le secrétaire technique du Document stratégique de réduction de la pauvreté (DSRP), l’objectif de la rencontre de validation est d’aboutir à un rapport bilan consensuel. Ce rapport devra refléter « les résultats enregistrés au cours de l’année, avec des recommandations pertinentes et réalistes dont l’application permettra de renforcer l’efficacité et efficience des actions de développement », a déclaré Koubalékota Kamaga.

Le rapport bilan consensuel issu de ces travaux sera présenté à la prochaine session du Conseil national de pilotage des politiques de développement (CNPPD) présidé par le Premier ministre et comprenant les représentants des partenaires techniques et financiers du Togo. Rappelons que la SCAPE est issu d’un processus participatif et consultatif au plan national mené par le gouvernement togolais. Elle comprend cinq axes parmi lesquels, le développement des secteurs à fort potentiel de croissance, le renforcement des infrastructures économiques, le développement du capital humain, la protection et de l’emploi, le renforcement de la gouvernance et la protection d’un développement participatif, équilibré et durable. Lancée en 2013, la SCAPE prend fin en 2017. Elle sera remplacée par un Programme national de développement (PND) qui est en cours d’élaboration


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements