Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Réseaux mobiles en Afrique : Les vidéos ne représentent que 6% du trafic


Alwihda Info | Par Adil Abou - 11 Novembre 2013 modifié le 11 Novembre 2013 - 18:12

Réseaux mobiles en Afrique : Les vidéos ne représentent que 6% du trafic, mais la croissance va être plus rapide que partout ailleurs par le passé - Rapport


La messagerie instantanée et l’e-mail Blackberry représentent 13% du trafic en Afrique

 

LE CAP, Afrique du Sud, 11 novembre 2013/ -- Sandvine,(TSX:SVC) (http://www.sandvine.com), le leader parmi les fournisseurs de solutions intelligentes pour réseaux à haut débit pour les opérateurs fixes et mobiles, a publié aujourd'hui son rapport concernant les tendances du trafic sur le Web intitulé « Global Internet Phenomena Report 2H2013 » (http://www.sandvine.com/news/global_broadband_trends.asp), fondé sur les données provenant d'une sélection de 250 clients opérateurs desservis par Sandvine s'étendant en Amérique du Nord, au Moyen-Orient,  en Europe, et en Afrique, dans les Caraïbes, l'Amérique latine et l'Asie Pacifique. Le « Global Internet Phenomena Report » de Sandvine est publié deux fois par an.

 

Selon Dave Caputo, président directeur général de Sandvine, « la part du partage de fichiers « peer to peer » est tombée pour la première fois sous la barre des 10% du trafic total en Amérique du Nord, ce qui représente un écart important comparé à la part de 60% que ce même « peer to peer » représentait il y a 11 ans ».  « Depuis 2009, les services de divertissement à la demande ont consommé plus de bande passante que les application de partage de fichiers « peer to peer » en différé. Nous avions également prévu que la part de ces applications tomberait inévitablement sous la barre des 10% du débit total d’ici à 2015. Cela s’est produit bien plus tôt que prévu. Cette tendance, combinée avec la croissance connexe des applications vidéo telles que Netflix et YouTube, souligne la raison pour laquelle Sandvine est passé d’une activité de gestion de trafic à celle de création de nouveaux services ».

 

Le « Global Internet Phenomena Report 2H2013 » de Sandvine comporte des conclusions relatives aux réseaux fixes et mobiles à travers le monde.

 

•          Les vidéos ne représentent que 6% du trafic sur les réseaux mobiles en Afrique. Cependant, il est prévu que cette croissance y devienne encore plus rapide que partout ailleurs par le passé.

•          Utilisation de Blackberry en Afrique. La messagerie instantanée et l’e-mail Blackberry représentent 13% du trafic sur ce continent.

•          La consommation de données moyenne mensuelle sur les téléphones mobiles en Asie Pacific dépasse désormais 1 Go, ceci s'explique principalement par l’utilisation de vidéos, qui représente désormais 50% du trafic descendant maximum. Cela représente plus du double de la moyenne mensuelle de 443 Mo constatée en Amérique du Nord.

•          Netflix a été lancé en Europe il y a moins de deux ans et représente désormais plus de 20% du trafic descendant sur certains réseaux fixes en Grande Bretagne. Il a fallu presque 4 ans pour que Netflix atteigne une part de 20% du trafic de données aux États Unis.

•          Instagram et Dropbox sont désormais des applications de premier plan à l'échelle mondiale. Grâce à l’ajout récent de fonctions vidéo, Instagram est désormais la 7ème application pour réseaux mobiles en termes de volume descendant en Amérique latine, ce qui permet désormais de l’inclure dans des forfaits de données plafonnés, très populaires dans cette région.

•          Netflix (31,6%) demeure l’application leader en termes de trafic descendant en Amérique du Nord et représente 50% du trafic descendant avec YouTube (18,6%) sur les réseaux fixes.

•          Le partage de fichiers « P2P » ne représente plus désormais que 10% du trafic quotidien en Amérique du Nord. Il y a 5 ans, le « P2P » représentait plus de 31% du trafic.

 

« Pour comprendre l’Afrique, vous devez y être déjà allé. Selon M. Caputo, « Sandvine a désormais des clients dans 20 pays en Afrique et nous sommes fiers de présenter des données représentatives concernant ce marché en pleine expansion dans le rapport de cette année. Le marché africain est très spécifique, car la plupart des utilisateurs se connectent à Internet pour la première fois via des appareils mobiles, en utilisant des applications telles que Skype, Facebook et WhatsApp ». Dans la plupart des autres régions du monde, les utilisateurs se sont connectés à Internet pour la première fois en utilisant une ligne fixe. Bien que les vidéos ne représentent qu’une faible part de la bande passante à ce jour dans cette région, nous pouvons prévoir que les vidéos seront adoptées en Afrique encore plus rapidement qu’ailleurs et que les opérateurs locaux s’adapteront à cette tendance en proposant des services et terminaux innovants basés sur des forfaits applicatifs.

 

Consultez régulièrement le « Internet Phenomena blog » de Sandvine (http://www.betterbroadbandblog.com)  afin de connaître les dernières tendances, les prévisions et les phénomènes qui influencent l'utilisation d'Internet à travers le monde.

 

Venez voir Sandvine au « Broadband Traffic Management » (http://broadbandtrafficevent.com), stand N°19 et au « AfricaCom » (http://africa.comworldseries.com/exhibition/exhibitors), stand N°17 pour obtenir plus d’informations à propos des tendances d’utilisation de l’Internet et la politique de contrôle du réseau.



EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements