Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Route de la Corniche de Brazzaville : Une mise en service qui désengorge l'avenue de L'OUA


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 6 Février 2016 modifié le 6 Février 2016 - 17:18

24 heures après la mise en service de la route de la Corniche de Brazzaville tronçon ravin du Tchad-case Degaulle, la circulation est redevenue fluide au centre ville. Une grande partie du trafic de l’avenue de l’OUA et du boulevard Denis Sassou N’Guesso basculant sur le nouveau trajet distant de 2,5 km. Un joyau qui suscite admiration et fierté à la fois des pouvoirs publics et des citoyens de la ville capitale


Route de la Corniche de Brazzaville : Une mise en service qui désengorge l'avenue de L'OUA
Route de la Corniche de Brazzaville : Une mise en service qui désengorge l'avenue de L'OUA
.La circulation sur l’avenue de l’OUA et le boulevard Denis Sassou N’Guesso est redevenue normale au lendemain de la mise en service de la route de la corniche de Brazzaville, dans son tronçon ravin du Tchad-Case de Gaulle et requalification de la section existante. Les bouchons constatés chaque matin et midi n’ont plus été perceptibles, ce 6 février, au grand dam des usagers qui ont gagné en temps et en gain.

Pari gagné pour Denis Sassou N’Guesso, comme l’a reconnu le ministre de l’aménagement du territoire et de la délégation aux grands travaux, Jean Jacques Bouya, qui vient après la route du Mayombe vaincre le ravin aux milles légendes dénommé « le ravin du Tchad. »

Avec un coût total qui s’élève à 72 milliards 27 millions 235 mille 967 FCFA TTC, ce trajet suscite admiration et fierté. Pouvoirs publics et grand public ne pouvant rester totalement indifférent, pour la bonne et simple raison que, cet ouvrage, comme l’a signifié le ministre de l’équipement et des travaux publics Emile Ouosso, s’inscrit dans le cadre « de l’amélioration de l’offre de transport dans la ville capitale » afin de résoudre les problèmes de mobilité croissant des usagers.

Les ministres Jean Jacques Bouya et Emile Ouosso ont principalement insisté sur le pont à haubans dénommé « 15 août 1960 » et « oscillant entre 65 et 168 mètres, illuminés aux couleurs nationales Vert-Jaune-Rouge. » Cette prouesse, a indiqué le ministre congolais en charge des grands travaux, égale « dès sa mise en service le pont à haubans à tablier courbe de Tenerez en France » avant d’ajouter « et devient de faite, avec lui, le premier ex-æquo au monde par la longueur de sa portée principale. »

Venus nombreux pour saluer et admirer cet ouvrage, le premier du genre au Congo, qui participera à fructifier les échanges marchands et non marchands intra-urbains, les citoyens de la ville capitale n’ont pas manqué d’exprimer leur sentiment. « C’est une grande merveille que je suis entrain de voir au bord du fleuve Congo en contemplant cette œuvre grandiose qui libère les flux urbains au centre ville », a dit Mesmin Massengo, habitant le quartier Bacongo et à Gilberte Nsangou de Makélékélé d’ajouter : « Nous avons abandonné notre maison pour venir assister à l’inauguration de cette route à caractère touristique et l’on souhaite que le président Denis Sassou N’Guesso continue avec ces genres de projets qui font rayonner la beauté de la ville . »

A noter que, le tronçon ravin du Tchad-Case Degaulle mis en service est une bretelle de la route qui reliera, à terme, le pont du Djoué à la ville de Kintélé, sur environ 25 km. Près d’une dizaine au nombre desquels les 7km de viaduc Talangai-Kintélé ont été déjà réalisés par l’entreprise chinoise China BROAD Corporation (CRBC). Dans le souci de permettre à la route de la corniche inaugurée de jouer pleinement son rôle de vocation touristique, la municipalité de Brazzaville a promis prendre une délibération pour qu’elle ne soit pas ouverte à la circulation motorisée entre 6h et 18h chaque dimanche.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements