Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

SMIB-Ouesso 2015 : victoire internationale du congolais Eric Semba


Alwihda Info | Par Jonas Mvouanzi - 14 Août 2015 modifié le 14 Août 2015 - 18:09

Le Congo est rentré dans la légende du Semi-Marathon Internationale de Brazzaville (SMIB), ce 14 août 2015, à Ouesso, dans la partie septentrionale à près de 800 km de Brazzaville. Avec un chrono de 01h11 min 51s, le congolais Eric Semba a dominé cette compétition devant les athlètes de renommée internationale du Kenya, de l’Ethiopie et de l’Ouganda.


C’est le président Denis Sassou NGuesso qui a donné le coup d’envoi de la 12 ème édition du SMIB courue cette année sur 21km100 avec un plateau nationale et international très fournis en qualité. Après 11 ans, le Congo vient d’inscrire son nom au palmarès de cette prestigieuse compétition sportive avec la victoire internationale De Eric Samba, bénéficiant d’un stage de formation de 6 mois au Kenya.

Autre particularité cette année, c’est la présence d’une femme, éthiopienne Mootumaa Djene Regassa du club Asel, avec un chrono de 1h17 mn11 s dans le top 10 international des hommes. Un Top des 10 où un deuxième congolais, Akoura Fiacre, natif de la Cuvette-Ouest, a occupé une troisième place, derriere l’ougandais, Nicholas Kiprono, en version masculine.

Brisant le mythe du plateau international avec cette victoire Internationale, Eric Semba n’a pas caché sa satisfaction. Le travail, a-t-il soutenu, aura participé à ce couronnement. Celui qui trône désormais au panthéon du SMIB a bénéficié, selon lui, d’un stage de formation en athlétisme au Kenya. Il a fait savoir à la presse que depuis bientôt 6 mois, il escalade, sans relâche les montagnes de ce pays , qui a un rayonnement international dans ce domaine sportif.

La seule sollicitation du vainqueur est de faire en sorte que cette performance réalisée, soit encadrée au moins pour l’honneur de la patrie et pour une bonne prestation lors des 11èmes jeux africains, que Brazzaville s’honore d’abriter du 4 au 19 septembre 2015. Pour cet exploit, Eric Semba a reçu des mains du président de la République du Congo, le trophée et un chèque SNPC d'une valeur de 2 millions de francs CFA.

A noter que, pour cette 12 ème édition du SMIB, le plateau international, version féminine, a connu le sacre de la Kenyanne, Agnès Baroso talonnée de près par l’Ethiopienne Gebecca Feyca et la kenyanne hurchill Lina . Pour les nationaux, la version féminine a été remportée par Wakeyi Jodelle avec un chrono de 1h 25 mn 08s, suivie par Cleme Mambéké et Gana Mariam, toutes de Brazzaville.

On se rappellera qu’en 2014, lors de la 13édition courue à Sibiti, le congolais Eric Semba a couru les 21kms100 en 1H04mn, soit à peine 2minutes de plus que le Kenyan John Kiprotich qui avait terminé le SMIB en 1h02mn. Chez les dames, en catégorie nationale, Mlle Jodelle Ossou avait fait un temps honorable de 1h15mn.

Cette 12 ème édition inaugure les festivités marquant le 55 ème anniversaire de l’indépendance du Congo, le 14 août 2015 à Ouesso. Ce marathon est né en 2001 sur initiative du président Sassou N’Guesso pour ramener la paix sociale .Placés dans un contexte nationale marqué par les 11 ème jeux africains, l’édition 2015 a réuni plus 531 athlètes dont six internationaux ont pris le départ au levée du fanion.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements