Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

SOUDAN:Risque d’extradition d’un journaliste soudanais arrêté sans motif en Arabie saoudite


Alwihda Info | Par Reporters Sans Frontieres - 8 Septembre 2015 modifié le 8 Septembre 2015 - 11:33

Le journaliste soudanais Walid Eldoud, qui vit en Arabie saoudite depuis 2000, a été arrêté - sans motif officiel - par les autorités. Selon sa famille, il est menacé d’être extradé vers le Soudan


SOUDAN:Risque d’extradition d’un journaliste soudanais arrêté sans motif en Arabie saoudite
Selon les autorités saoudiennes, Walid Eldoud Elmakki Elhussein n’a enfreint aucune loi en Arabie saoudite. Pourtant le journaliste a été arrêté le 23 juillet 2015, selon les informations recueillies par Reporters sans frontières (RSF). Selon son frère Hussai Eldoud Elmakki Elhussein, interviewé par RSF, son arrestation ferait suite à une demande des services de renseignements soudanais qui reprochent au journaliste de gérer et d’animer le site Internet Al Rakoba. Initialement blog d’opinion lors de son lancement en 2005, le site a évolué vers du contenu informatif et publie régulièrement des articles sur le Soudan et l’actualité de la région. Dans le collimateur des autorités depuis plusieurs années, le blog a été bloqué à maintes reprises, notamment en 2010. Lors de l’arrestation du journaliste à son domicile, six hommes en civil et un policier en uniforme ont saisi tout son matériel informatique et ses téléphones portables.
Walid Eldoud Elmakki Elhussein a rapporté avoir été informé par l’officier chargé de son dossier qu’il pourrait être extradé vers le Soudan. Il craint d’y être emprisonné et torturé. Si son épouse a pu lui rendre visite trois fois, affirmant qu’il était bien traité, son avocat n’a, à ce jour, pas été autorisé à le rencontrer.
« Reporters sans frontières s’inquiète d’une éventuelle extradition de Walid Eldoud Elmakki Elhussein vers le Soudan, déclare Christophe Deloire, secrétaire général de l’organisation. Si son extradition se confirmait, le journaliste a de sérieuses raisons de craindre la répression des services soudanais qui l’ont menacé à plusieurs reprises par le passé. Faute de charge officielle, nous demandons la libération immédiate du journaliste par les autorités saoudiennes. Dans le cas contraire, l’accès à son avocat doit être garanti et les charges contre lui doivent lui être communiquées.»
Le Soudan est classé à la 174ème place au Classement mondial de la liberté de la presse publié par RSF en février 2015.
Photo: Waleed Eldoud, www.alrakoba.net

 
Cléa Kahn-Sriber
Responsable du bureau Afrique / Head of the Africa Desk

REPORTERS SANS FRONTIÈRES | REPORTERS WITHOUT BORDERS

__________________________________________________

 

Tel :  (33) 1 44 83 84 76

Fax : (33) 1 45 23 11 51

 

CS 90247

75083 Paris Cedex 02

 
 

Skype: rsf_africa

www.rsf.org
 | Twitter Facebook



EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements