Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Salon des infrastructures d’Abidjan 2016 : Les hommes d’affaires Tunisiens étaient présents à l’événement


Alwihda Info | Par Narcisse Yao - 30 Novembre 2016 modifié le 30 Novembre 2016 - 17:31


Salon des infrastructures d’Abidjan 2016 : Les hommes d’affaires Tunisiens étaient présents à l’événement
Salon des infrastructures d’Abidjan 2016 : Les hommes d’affaires Tunisiens étaient présents à l’événement
Dans le cadre du Salon des infrastructures d’Abidjan (Sia) qui s’est déroulé du 24 au 26 novembre 2016, le Centre de Promotion des Exportations, (Tunisia Export / CEPEX), toujours présent aux rendez-vous importants en Côte d’Ivoire a organisé une mission de prospection et Door to Door d’hommes d’affaires tunisiens opérant dans le secteur des infrastructures et les métiers connexes. Ce, dans la continuité d’œuvrer à apporter une réelle visibilité aux entreprises tunisiennes, à travers les évènements de grande envergure et de les intégrer davantage dans la réalité africaine globale et multidimensionnelle.

La délégation Tunisienne, sous la conduite de Najoua Riffi, la Représentante commerciale de Tunisia Export en Côte d’Ivoire a pu bénéficier d’un programme personnalisé de contacts et de visites institutionnelles ciblées. Notamment à la représentation à Abidjan, du Port autonome de San-Pedro (Pasp), l’entreprise PFO Africa et la Direction de l’infrastructure et de l’équipement du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique.

A la représentation du Pasp, Koffi Donatien, le directeur de l’exploitation a relevé à l’endroit des hommes d’affaires tunisiens qu’ils ont « frappés à la bonne porte ». Car le port est engagé dans une approche de partenariat public-privé. Il a présenté à ses hôtes, le projet d’extension du port qui compte plusieurs programmes sur la période 2017-2020, évalués à hauteur de 400 milliards de F Cfa. Ainsi que le projet de réorganisation des opérateurs économiques au sein du Pasp. Koffi Donatien a par conséquent invité les hommes d’affaires tunisiens à prendre leur place dans ce vaste programme d’extension de ce second port, sis dans le sud-ouest de la Côte d’Ivoire.

Au sein de l’entreprise PFO Africa groupe, spécialisée dans le domaine de la construction, Julien Boulène, le responsable achat, a expliqué à la délégation tunisienne la volonté dudit groupe à développer un panel de fournisseurs tous azimuts. Il s’est dit très intéressé par les domaines de compétences de ces entreprises tunisiennes, au regard de projets imminents dont PFO a la lourde charge de conduire.

Quant au directeur de l’infrastructure et de l’équipement du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Tra Bi Irié Denis, il a annoncé les projets de constructions de plusieurs Centre hospitaliers à travers le pays. Et surtout, du projet de construction d’un centre de traitement du cancer dans la ville balnéaire de grand-Bassam à une quarantaine de kilomètre d’Abidjan. Il a demandé à ses hôtes de soumissionner les appels d’offres qui seront lancés à cet effet, pour remporter certains marchés dans leurs domaines respectifs.

Zoum sur le Sia 2016

Au nom d’Amadou Gon Coulibaly, ministre d’Etat, secrétaire général de la Présidence de la République de Côte d’Ivoire, le ministre des Infrastructures économiques, Patrick Achi a présidé la cérémonie d’ouverture de la deuxième édition du Sia 2016, dont le thème est : « Infrastructures en Côte d’Ivoire : défis et opportunités ».

Avec sa dimension régionale, le Sia permet à la Côte d’Ivoire d’accueillir tous les deux ans une rencontre exceptionnelle confirmée par la qualité des participants. Le Sia se positionne comme le lieu privilégié de prise de décisions stratégiques entre les pouvoirs publics et les dirigeants des entreprises africaines d’infrastructure. Dans un esprit Business To Business, le Sia se veut être le rendez-vous majeur pour accélérer le développement dans le domaine des infrastructures.

Pour rappel, le secteur du Bâtiment et des travaux publics (Btp) en Côte d’Ivoire reste un des leviers de développement et de croissance de l’économie ivoirienne. Ce dynamisme est consolidé par l’investissement massif de l’Etat dans la modernisation de l’infrastructure. Il est prévu une dotation de 918 millions d’euros en 2016 et 1001 millions d’euros en 2017 pour la construction et la réhabilitation des routes, voiries urbaines, ponts, approvisionnement en eau potable en zones urbaines et rurales, des aéroports de l’intérieur du pays, etc.

Selon la représentante de Tunisia Export, Najoua Riffi, le secteur des Btp en Tunisie réalise un chiffre d’affaires annuel moyen s’élevant à 2 milliards d’euros. Il représente 7% du produit intérieur brut et se positionne ainsi au 4e rang sectoriel. Il contribue à raison de 25% des investissements globaux du pays et rassemble 2.800 entreprises avec de nombreux emplois, dont plus d’une centaine d’employés permanents. Le secteur emploie directement 40.000 personnes dont plus de 500 ingénieurs-conseils, a-telle précisé.

Signalons que les hommes d’affaires tunisiens opèrent spécifiquement dans les domaines de l’électricité industrielle, de la fabrication et commercialisation de panneaux divers, de voirie et réseaux divers (Vrd), des ascenseurs et escalateurs, des travaux publics, de la menuiserie moderne, etc.