Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Santé publique : la ville d’Oyo se dote d’un hôpital général à vocation internationale


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 11 Mars 2017 modifié le 11 Mars 2017 - 13:24

L’hôpital général Edith Lucie Bongo Ondimba d’Oyo est désormais fonctionnel. Le président de la République, Denis Sassou N’Guesso l’a ouvert au public le 10 mars 2017 sous un temps tantôt menaçant, tantôt clément, tantôt encore très ensoleillé. Ainsi, les services médicaux qui n’étaient accessibles qu’à l’étranger sont dorénavant disponibles au Congo, à travers cet hôpital.


Santé publique : la ville d’Oyo se dote d’un hôpital général à vocation internationale
Présenté comme maillon de la chaîne des infrastructures sanitaires au Congo, cet hôpital vient dynamiser et renforcer davantage l’offre des soins de santé au Congo.

Présentant les caractéristiques techniques de cet ouvrage dont le coup de pioche a été donné en mai 2008, le ministre de l’aménagement du territoire, Jean Jacques Bouya a estimé que cet hôpital vient aussi dynamiser l’activité économique et humaine de la ville d’Oyo. Avec une capacité d’hébergement de 200 lits, l’hôpital général spécialisé Edith Lucie Bongo Ondimba d’Oyo est un pôle d’excellence, a renchéri Jean Jacques Bouya.

La ministre de la santé et de la population, Lydia Mikolo Kinzonzi a, pour sa part affirmé que cet établissement a une vocation internationale. Les populations de la cuvette, de la Likouala et de la Sangha qui, se déplaçaient en direction de Brazzaville bénéficieront désormais des services médicaux de proximité et à moindre coût, a-t-elle déclaré.

Né de la volonté du président Sassou N’Guesso de renforcer l’offre de santé en vue d’améliorer les conditions de vie des populations, l’hôpital général spécialisé Edith Lucie Bongo Ondimba fait sensiblement la fierté des congolais, à commencer par ses agents.

Le directeur des soins infirmiers de l’hôpital, Thyte Fortuné Kintsouka est convaincu que de par la qualité de ses équipements, cet hôpital donnera de soins de qualité aux populations locales et environnantes, à moindre coût avec des consultations en médecine générale qui sont à la portée de toutes les bourses.

Pour sa part, le docteur Elvis Ngollo, des services urgences médico-chirurgicales, se vante de la qualité du plateau technique, qui est composé de l’imagerie médicale moderne et performante, des laboratoires d’analyses médicales, du bloc opératoire, des secteurs de consultations externes, des services des urgences.

Ce plateau technique a émerveillé Blanche Tamba, une congolaise de la diaspora qui a qualifié de prouesses cette réalisation, avant d’inviter les Congolais qui hésitent de rentrer au pays pour des problèmes de santé de le faire, car les examens de dialyse sont désormais possibles.

Bâti sur une superficie de 23 hectares, l’hôpital général spécialisé Edith Lucie Bongo Ondimba est un complexe hospitalier qui a pour missions, entres autres, de contribuer aux actions de médecine préventive, à la formation du personnel médical, administratif, médico-technique, administratif et paramédical. Il participe également à la recherche en santé et à la mise en œuvre de la politique nationale de santé, définie par les pouvoirs publics.