Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Séminaire d’information sur le West African Regional Communication Infrastructure Program (WARCIP) à Lomé


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 30 Décembre 2016 modifié le 30 Décembre 2016 - 20:45


Séminaire d’information sur le West African Regional Communication Infrastructure Program (WARCIP) à Lomé
Un séminaire d’information sur le projet WARCIP (West African Regional Communication Infrastructure Program) s’est tenu le 7 juin au Radisson Blu Hôtel 2 février à Lomé.

Présidée par le Ministre des Postes et de l’Economie numérique, Madame Cina Lawson qui avait à ses côtés la Représentante-Résidente de la Banque mondiale au Togo, la rencontre visait à informer les Responsables informatiques de plusieurs grandes entreprises installées au Togo sur la construction du Carrier Hôtel et de l’IXP, des composantes essentielles du projet WARCIP.

Dans son mot d’ouverture, Cina Lawson a listé les avantages du projet WARCIP. Ainsi, selon le Ministre des Postes et de l’Economie numérique, à travers WARCIP les Togolais pourront disposer de leur propre centre d’hébergement dans leur propre pays grâce à une offre d’hébergement de serveurs de haute qualité et à des prix compétitifs pour les acteurs privés et publics. « Notre ambition est de doter le Togo du meilleur Carrier Hôtel de l’Afrique », a indiqué Cina Lawson.

Peu avant l’intervention de la ministre, Joëlle Businger, Représentante-Résidente de la Banque Mondiale qui finance le projet à hauteur de 15 milliards de francs CFA a donné dans le détail les nombreux avantages qu’offre le projet WARCIP.

« Le WARCIP offre de bonnes opportunités au Togo et est la preuve de notre intérêt commun à trouver les voies et les moyens qui permettront au pays de poursuivre un développement harmonieux et soutenu du secteur des télécommunications en engageant une nouvelle vague de reformes et d'investissement», a-t-elle indiqué.

« Je reste profondément convaincu qu'avec la détermination que manifeste toutes les parties prenantes pour ce projet, nous sommes en mesure d'assurer que le WARCIP atteindra les objectifs fixés et ceci pour le grand bénéfice des opérateurs économiques que vous représentez et pour la population togolaise qui demande une meilleure connectivité », a conclu Joëlle Businger.

La cinquantaine de responsables des systèmes d’information qui a participé au séminaire est repartie convaincue de l’opportunité et de la nécessité du projet WARCIP pour le développement économique du Togo.



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Septembre 2017 - 14:17 Cameroun:Trois dirigeants de Vodafone en fuite ?