Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Sénégal: Atelier sur la revue des finances publiques au Sénégal


Alwihda Info | Par - 10 Juin 2012 modifié le 10 Juin 2012 - 22:20

Atelier de présentation de la Revue des finances publiques : « Développer les outils des institutions de l'Etat pour une gestion plus efficiente de la dépense publique au Sénégal »


COMMUNIQUE DE PRESSE
DAKAR, 10 juin 2012 – Votre organe de presse est invité à un Atelier sur la revue des finances publiques au Sénégal qui aura lieu le 13 juin 2012 à partir de 9h au King Fahd Palace (Ex-Méridien Président).

Contexte et justification

Au Sénégal, la politique budgétaire a beaucoup évolué au cours des deux dernières décennies. De grands déséquilibres à la fin des années quatre vingt et au début des années quatre vingt dix, marqués par une prépondérance des dépenses courantes et l’assistance financière extérieure, la structure des finances publiques du Sénégal a été inversée dans la deuxième moitié des années quatre vingt dix et au début des années deux mille, notamment dans la période 1995-2005. Les dépenses courantes ont été bien maîtrisées et la croissance régulière des recettes fiscales a permis la programmation d’une masse importante de dépenses discrétionnaires dont une bonne partie a été allouée à l’investissement. La liste des projets financés entièrement sur ressources internes s’est allongée d’année en année avec les lois de finances successives.
A partir de 2006, l’économie sénégalaise, qui s’apprêtait à franchir un nouveau palier vers l’émergence et l’atteinte des OMD, a été secouée par une succession de chocs internes et externes nécessitant une modification des politiques publiques en réponse au nouvel environnement. L’absorption du choc sur les prix du pétrole et, dans une moindre mesure, des denrées alimentaires a complètement modifié la trajectoire des finances publiques au Sénégal, au moment où les questions d’efficacité et d’efficience de la dépense se posaient avec plus d’acuité, notamment dans les secteurs sociaux. Les déficits budgétaires qui étaient jadis contenus en dessous de 3 pourcent du PIB avant 2005 ont franchi la barre des 5 pourcent du PIB. Des arriérés de paiement intérieurs ont été de nouveau accumulés, notamment en 2008 où le pic a été atteint.
C’est dans ce contexte que le Gouvernement du Sénégal a initié, avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers dont la Banque mondiale, en 2010, une série de revues des dépenses publiques dans les secteurs clés. C’est ainsi que les revues des dépenses dans les secteurs de l’Education, de la Santé et des Infrastructures de transport ont été conduites en 2010 et finalisées en 2011.

Objectifs

L’objectif global de l’atelier est de présenter les résultats de la revue des dépenses publiques au Sénégal aux acteurs qui n’ont pas directement participé à leur élaboration, dans le but de les enrichir avant leur prise en compte dans la préparation et l’exécution des budgets à venir, y compris celui de 2013 (agents des ministères, partenaires au développement, media, société civile, secteur privé, collectivités locales, parlementaires, organes de contrôle, etc.)
Les objectifs spécifiques se résument à :
 Présenter les conclusions de la revue en mettant l’accent sur la performance (qualité, pertinence, effectivité, efficacité et efficience);
 Mettre en exergue les causes d’inefficience identifiées dans les secteurs de l’Education, de la Santé et des Infrastructures de Transport
 Planifier les prochaines étapes sur la base des recommandations assorties de l’évaluation.

Déroulement de l’atelier

L’atelier de restitution se tiendra au King Fahd Palace Hôtel de Dakar le mercredi 13 juin 2012 de 9 heures à 17 heures. Il se déroulera en deux sessions : (i) une session plénière dans la matinée où les principaux résultats seront présentés suivi d’une discussion générale et (ii) des ateliers sectoriels d’approfondissement des recommandations dans l’après midi.

Agenda
Session
9H00 – 9H30
Mise en place des participants
9H30 – 10H00
Session d’ouverture présidée par le Ministre de l’Economie et des Finances
 Allocution de Madame Vera Songwe, Directrice des Opérations de la Banque Mondiale
 Allocution de Monsieur Amadou Kane, Ministre de l’Economie et des Finances
10H15 – 11H 15
Présentation des résultats de la revue des dépenses publiques
Modérateur : Alioune Ndong / Philip English
10H – 10H15
 Présentations
1 : Les tendances macroéconomiques de la dépense publique (Mamadou Ndione, Economiste Banque mondiale)
2 : Présentation 2 : Système de gestion des finances publiques (Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, Spécialiste Finances publiques, Banque mondiale)
3 : Revue des dépenses publiques dans le secteur de l’Education et de la Formation (Atou Seck, Economiste Education, Banque mondiale)
4 : Revue des dépenses publiques dans le secteur de la Santé (par Christophe Lemière, Spécialiste de la Santé, Banque mondiale)
5 : Revue des dépenses publiques dans le secteur des Infrastructures de Transport (par Pierre Graftieaux et Pape Mamadou Fall, Spécialistes en Transport, Banque mondiale)
11H15 – 130H 00
Discussions

14 H 30 – 16H 300
Ateliers Sectoriels (Education et Santé)
16 H 40 - 17H 00
Session de Clôture de la journée


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements