Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Sénégal/Hissène Habré: "Il n y a pas de procès. c'est une mascarade !"


Alwihda Info | Par AA - 20 Juillet 2015 modifié le 20 Juillet 2015 - 20:34

De jeunes partisans de l'ancien président tchadien avaient tenu, à l'ouverture du procès, des propos similaires.


AA/ Dakar/ Babacar Dione

Crédit photo : Anadolu Agency
Crédit photo : Anadolu Agency
L'ancien président du Tchad, Hissène Habré, a qualifié, lundi à l'ouverture de son procès, les poursuites à son encontre de "mascarade", a constaté le correspondant d'Anadolu.

"Ce n'est pas un procès, c'est une mascarade ! Non au néocolonialisme ! A bas le néo-colonialisme ! Il n y a pas de procès !", a dénoncé l'ancien président, enveloppé dans un turban blanc et comparaissant à l'ouverture de son procès après y avoir été conduit "de force" selon ses proches.

L'ouverture de l'audience a, en outre, été précédée par des troubles provoqués par la présence de jeunes partisans de l'ancien chef d'Etat du Tchad qui avaient tenu des propos de la même teneur.

"Ce n'est pas un procès ! C'est une insulte à l'Afrique ! Le Sénégal doit prendre ses responsabilités",a lancé un homme qui a refusé de décliner son identité.

Hissène Habré a dirigé le Tchad de 1982 à 1990, avant d'être renversé par l'actuel président Idriss Deby Itno. Depuis sa chute, il vit en exil au Sénégal.

Après 19 mois mois d'instruction, Les Chambres africaines extraordinaires, tribunal spécial mis en place par le Sénégal et l'Union Africaine, ont inculpé Habré en juillet 2013 pour "crimes de guerre","crimes contre l'humanité" et "crimes de torture" qui auraient été commis à l'époque où il était au pouvoir, et l’ont placé en détention provisoire.



Dans la même rubrique :
< >

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements