Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Sommes-nous (les djiboutiens) pauvres?


Alwihda Info | Par Mohamed Qayaad - 15 Septembre 2014 modifié le 15 Septembre 2014 - 13:03


Sommes-nous (les djiboutiens) pauvres?

L'explication que le gouvernement djiboutien donne de la misère ne repose que sur l'incapacité du pauvre à vouloir se sortir de sa caverne est lugubre, sombre, méprisante et égoïste ! Le fait-il exprès ? Permettez moi d'en débattre.
De tous temps, la sortie de la misière n'a pu s'opérer que grâce à une meilleure répartition de la richesse mais les détenteurs de celle-ci qui accumulent à ne plus savoir quoi en foutre prétextent toutes les autres raisons du monde afin de dissimuler leur forfait? L'horreur que le ministre des Finances soutient en creux dans ses propos est celui du modèle bourgeois qui ne peut prospérer et ne peut perpétuer sa prospérité que sur la perpétuation de la misère d'autrui.Ses commentaires sont grotesques qui ne prennent pas en compte les ravages des Plan d'Ajustement Structurel voulus par le FMI qui enterrent l'idée même de développement et l'on se rend bien compte aujourd'hui, que pour qu'un pays se sorte de la misère, il doit au contraire de tous les discours libéraux (Qu'il défend par sa prose) faire preuve qu'un tel volontarisme qu'il ne suffit plus d'être de bonne volonté comme l'entendent les riches et les bailleurs mais d'une autre volonté qui rompent radicalement avec le modèle que ces derniers veulent lui imposer : Un exemple...Le Vénézuéla ! Chavez ne leur a jamais dit de faire moins de gosse ! Jamais...Il leur a dit : Nous sommes riches, très riches et nous allons mieux découper le gâteau ! L'économie est une science bien plus rationnelle que l'on peut l'imaginer ! Elle dépend de la volonté des hommes d'accepter le droit à l'existence des autres lorsque ceux-là sont ceux qui n'ont pas le pouvoir ! C'est toujours très étonnant de considérer des individus lambda, plus près d'être un jour pauvre comme un malheureux africain que riches comme une outre de l'économie libérale cautionner le discours de l'outre qui, malheureusement pour eux, ne le leur rendra jamais. Mohamed Qayaad


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements