Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Sommet UA : Le Tchad dépasse le taux de renonciation de 60%


Alwihda Info | Par - 13 Janvier 2015 modifié le 13 Janvier 2015 - 20:56

Le taux habituel de renonciation à l'organisation du sommet de l'Union Africaine est de 60% mais d'après plusieurs indiscrétions, le Tchad remplirait déjà ce critère de renonciation.


Les raisons qui ont poussé le Tchad à renoncer à abriter le 25ème sommet de l'Union Africaine sont multiples. Cette nouvelle indisponibilité se justifie par la conjoncture économique et financière, particulièrement difficile pour le Tchad, due à la baisse vertigineuse des prix du pétrole dans le monde.

A environ six mois de cette conférence, le retard est accusé dans la finition des travaux des infrastructures d'accueil. Le ministre des infrastructures et des Transports M. Adoum Younousmi a indiqué que le chef de l'État a décidé de renoncer à la tenue du sommet de l'Union Africaine sur la base de proposition du comité d'organisation après une évaluation définitive.

Le Tchad exprime son regret de ne pas pouvoir organiser le sommet, en 2015, mais se dit prêt à abriter une prochaine conférence des chefs d'État et de gouvernement de l'UA.

Le taux habituel de renonciation à l'organisation du sommet de l'Union Africaine est de 60% mais d'après plusieurs indiscrétions, le Tchad remplirait déjà ce critère de renonciation.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements