Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Soudan : Le Président tchadien assiste à la cérémonie d'investiture d'Omar El béchir


Alwihda Info | Par Presidence - 2 Juin 2015 modifié le 2 Juin 2015 - 20:47

Le République de la République IDRISS DEBY ITNO a assisté aujourd’hui, à Khartoum, à la cérémonie d’investiture de son homologue Oumar Hassan Ahmat El-Béchir. C’est devant un parterre de Chefs d’Etat africains et de dirigeants du monde arabe.


Soudan : Le Président tchadien à la cérémonie d'investiture d'Omar El béchir
Soudan : Le Président tchadien à la cérémonie d'investiture d'Omar El béchir
C’est le Soudan dans son ensemble, réuni sous le sceau de la paix retrouvée pour un pays plus fort et plus brillant qui s’est donné rendez-vous ce mardi 02 juin, au siège du parlement soudanais à Khartoum pour assister en live à la cérémonie d’investiture à la magistrature suprême de leur Président réélu, Oumar Hassan Ahmat El-Béchir. 

Plusieurs Chefs d’Etat africains et délégations étrangères ont fait le déplacement de Khartoum, la capitale soudanaise, une ville fondée en 1821, située à la jonction entre le Nil blanc venant du Soudan du Sud et le Nil bleu, qui prend sa source en Ethiopie. Il s’agit d’Idriss Déby Itno du Tchad, Robert Mugabé du Zimbabwe, par ailleurs président en exercice de l’Union Africaine, Ismaïl Omar Guelleh de Djibouti, Hassan Sheikh Mohamoud de Somalie, Uhuru Kenyatta du Kenya et Abdelfattah Al-Sissi d’Egypte. L’Ethiopie et la RCA sont représentés par leurs Premiers ministres respectifs à savoir : Haïlé Mariam Dessalegn et Mahamat Kamoune. 

L’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes unis, le Qatar, la Mauritanie, l’Ouganda, le Sud Soudan, le Koweït, la Chine, le Burundi, le Sultanat d’Oman et le Nigéria ont également envoyés des délégations à cette cérémonie d’investiture. C’est sous le regard de ce parterre de personnalités qu’a débuté la cérémonie d’investiture combien riche en couleurs.

Tout a commencé par la lecture d’un verset du Saint Coran. Après quoi, le Président réélu Oumar Hassan Ahmat El-Béchir, la main droite posée sur le livre Saint de l’islam a juré au nom d’Allah, Tout-Puissant et Omniscient de respecter et de faire respecter, la Constitution dont le peuple soudanais s’est doté souverainement.

Investi dans ses nouvelles fonctions par l’Assemblée nationale, le Chef de l’Etat Oumar Hassan Ahmat El-Béchir s’est engagé d’être le Président de tous les soudanais. Pour cela, il a promis la formation dans les jours à venir, d’un gouvernement de large ouverture où l’opposition et la société civile auront droit de cité. « Nous ouvrirons et écrirons ensemble pour compter de ce jour, une nouvelle page de progrès au Soudan. Une page où sera inscrite en lettres d’or, cinq ans de paix, de progrès et de justice sociale », a déclaré le Président investi. Annonce accueillie par des salves d’applaudissements. Il s’est engagé également à faire de la décentralisation poussée une réalité tangible, du développement de l’agriculture et de l’extension des infrastructures socio-éducatives de base, l’alpha et l’oméga dans son programme quinquennal.

Aussi, Oumar Hassan Ahmat El-Béchir a réitéré sa politique de la main tendue. « Mes portes sont grandement ouvertes à tous les mouvements armés ». Enfin, il a appelé tous ses compatriotes à œuvrer pour un Soudan plus audacieux, plus fort et plus grand.

Disposant de 323 députés sur les 426 sièges que compte le Parlement soudanais, Oumar Hassan Ahmat El-Béchir aura désormais, les coudées franches pour conduire, la destinée de son pays à bon port.

Aussi, la présence du Président de la République IDRISS DEBY ITNO dans la capitale soudanaise s’inscrit-elle, en droite ligne de la franche et fructueuse coopération bilatérale.

Autre fait marquant la présence du Chef de l’Etat à Khartoum est sa contribution inestimable en faveur de la paix au Soudan voisin. Le Soudan n’oubliera jamais qu’au fort moment de la crise au Darfour, le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO s’était investi personnellement aux côtés de l’Emir de l’Etat du Qatar de l’époque Cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani engagé lui aussi, pour le retour de la paix au Darfour. Cette démarche volontariste entreprise en son temps, s’est concrétisée par la tenue à Am-Djarass au Tchad, en mars 2014, du deuxième forum sur la paix, la sécurité et le développement au Darfour. Grâce à son aura personnel, le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO a pu sceller la paix des braves entre les frères ennemis soudanais. Cinq communautés du Darfour se sont engagées, en présence des Présidents tchadien et soudanais, à cesser les affrontements qui les opposent. Un engagement obtenu après cinq jours de discussions ayant regroupé, environ 300 personnes à Am-Djarass. 

C’est justement pour cimenter cette paix retrouvée que le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a fait le déplacement du Soudan pour assister personnellement à l’investiture de son frère et ami Oumar Hassan Ahmat El-Béchir. Comme à son arrivée à Khartoum, le Chef de l’Etat est raccompagné avec tous les honneurs dus à son rang. 


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements