Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Soudan : Le mandat d'arrêt du Dr. Khalil Ibrahim transmis à l'administration d'Interpol


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 28 Mai 2010 modifié le 28 Mai 2010 - 19:52

Le Ministre d'État aux Affaires Étrangères, Ali Karti, a dévoilé les ambiguïtés de la présence du chef du MJE (Mouvement pour la Justice et l'Égalité), Khalil Ibrahim, en Libye, indiquant un désir libyen de mettre en jeu ses relations avec le MJE en vue de nouer un dialogue avec ce mouvement réside derrière cette affaire.


Khalil Ibrahim, le chef de la rébéllion soudanaise : le MJE.
Khalil Ibrahim, le chef de la rébéllion soudanaise : le MJE.
KARTHOUM (Soudan) - Le Ministre d'État aux Affaires Étrangères, Ali Karti, a dévoilé les ambiguïtés de la présence du chef du MJE (Mouvement pour la Justice et l'Égalité), Khalil Ibrahim, en Libye, indiquant un désir libyen de mettre en jeu ses relations avec le MJE en vue de nouer un dialogue avec ce mouvement réside derrière cette affaire.

Dans des déclarations qu'il a faite à la presse jeudi, Karti a souligné que le bulletin du mandat d'arrêt de la Police Internationale (Interpol) à l'égard de de Dr. Khalil Ibrahim n'a pas encore été envoyé aux États mais à l'Administration de l'Interpol.

"Évidemment, la Libye a ses raisons à manifester qu'il y a une opportunité de profiter de ses relations avec ce dossier, et qu'on lui donne de la chance d'ouvrir un dialogue avec ces personnes recherchés" à-t-il enchainé tout en souhaitant le succès à la Libye dans sa démarche.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements