Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SPORTS

Sports : le monde du football pleure la disparition de Stephen Keshi, ex-entraineur des Eperviers


Alwihda Info | Par DEPECHES TOGO - 10 Juin 2016 modifié le 10 Juin 2016 - 01:11

« Le football togolais doit une reconnaissance à ce digne fils de l’Afrique. Sa disparition est une grosse perte pour le football togolais auquel il est resté attaché jusqu’à son dernier souffle »


Lomé, le 8 juin 2016 -  Le monde sportif togolais pleure la disparition subite de Stephen Keshi, ancien sélectionneur des Eperviers, décédé dans la nuit de mardi à mercredi d’un arrêt cardiaque à l’âge de 54 ans. Le décès a été annoncé par un message posté sur le réseau social Twitter par la fédération nigériane de football (NFF).
Le technicien nigérian avait conduit la campagne victorieuse des Eperviers lors des qualifications à la Coupe du monde Allemagne 2006. « Il a beaucoup fait pour nous, surtout en 2006. C’est grâce à lui que nous sommes allés à la coupe du monde. Nous lui devons cela », a déclaré Guy Kossi Akpovy, Président de la Fédération togolaise de football (FTF).
Surnommé Big Boss, l’ancien défenseur des Super Eagles incarne l’âge d’or du football nigérian, vainqueur de la CAN 1994 et huitième de finaliste de la Coupe du monde disputée la même année aux États-Unis. Né à Lagos, Stephen Keshi a joué au Nigeria, en Côte d’Ivoire, en France, en Belgique, aux États-Unis et en Malaisie.
« Le football togolais doit une reconnaissance à ce digne fils de l’Afrique. Sa disparition est une grosse perte pour le football togolais auquel il est resté attaché jusqu’à son dernier souffle », a pour sa part indiqué Pierre Lamadokou, Secrétaire Général de la fédération.
Outre l’équipe du Togo qu’il a dirigé entre 2004 et 2006, en 2007 puis en 2011, Stephen Keshi a entrainé les sélections maliennes et nigérianes. Il a été sacré champion d'Afrique avec le Nigéria en 2013,  devenant ainsi le deuxième Africain à remporter la CAN en tant que joueur et entraîneur, après l’Égyptien Mahmoud El-Gohary. 



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 8 Juillet 2016 - 15:34 Cameroun:La Coupe d’Afrique 2019 dans l'impasse

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements