Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Informations

Tchad: 6 personnes dont le commandant Issaka Hamid meurent dans le désert


Alwihda Info | Par - 5 Juin 2017 modifié le 6 Juin 2017 - 04:31

Deux personnes parmi elles sont parvenus à quitter séparément les lieux pour tenter de regagner un village avoisinant.


Les corps sans vie de 6 personnes mortes de soif, ont été découvert, il y a quarante-huit heures, sous les dunes de sable, en pleine zone désertique de Mourdi, situé dans la région de l'Ennedi-Est. Ces personnes à bord de 2 véhicules 4×4 de retour des zones aurifères, ont emprunté une zone sableuse pour regagner la localité de Mourdi avant que l'un de leur véhicule ne connaisse une panne.

Elles ont abandonné le véhicule en panne et embarqué dans le second véhicule qui sera lui-même bloqué par les dunes de sables, avant de connaitre à son tour une panne.

Les cinq personnes sont décédés sur place faute de l'eau pour se désaltérer.

Deux personnes parmi elles sont parvenus à quitter séparément les lieux pour tenter de regagner un village avoisinant. L'une a réussi à atteindre un petit village tandis que le commandant de Brigade de la gendarmerie, Issaka Hamid est mort de soif en cours de route, d'après une source locale.

La partie septentrionale du Tchad est une zone désertique à haut risque. Privée de source d'eau, elle est à l'origine de la mort de plusieurs personnes qui effectuent des périples dans cette contrée faute de l'eau depuis plusieurs années, et sans que les autorités ni les partenaires au développement ne prennent des initiatives pour construire de puits en vue d'éviter de tels drames tragiques.

Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur