Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : 90 récompenses pour la couverture médiatique et sécuritaire du procès des ex-DDS


Alwihda Info | Par ATPE - 16 Mai 2015 modifié le 16 Mai 2015 - 00:27


Pour avoir assuré la couverture médiatique et la sécurité des audiences marquant le procès des collaborateurs de l’ancien Président de la République, Hissein Habré, pendant 4 mois, quelques journalistes et agents de forces de l’ordre et de sécurité ont bénéficié de la reconnaissance du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme.


Le Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme a remis 90 attestions de reconnaissance à quelques journalistes de l’Office des Radios et Télévision du Tchad (ONRTV), de l’Agence Tchadienne de Presse et d’Edition(ATPE) et agents de forces de l’ordre et de sécurité pour avoir assuré la couverture médiatique et la sécurité des audiences de la Session Criminelle Spéciale des complices du régime de l’Ex-président de la République du Tchad, Hissein Habré. La cérémonie de remise de ces attestations a été présidée le 11 mai 2015 au dit Ministère par le Ministre de tutelle, Mahamat Issa Halikimi en présence du Procureur Général  près la Cour d’Appel de N’Djaména, Mahouli Bianpambé Bruno

Pour avoir assuré la couverture médiatique et la sécurité des audiences marquant le procès des collaborateurs de l’ancien Président de la République, Hissein Habré, pendant 4 mois, quelques journalistes et agents de forces de l’ordre et de sécurité ont bénéficié de la reconnaissance du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme. Presque tous les récipiendaires ont exprimé leurs sentiments de satisfaction et de fierté avant de remercier le Ministère pour sa reconnaissance par rapport aux travaux qu’ils ont abattus pendant le procès.

Le Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Mahamat Issa Hilikimi, a, quant à lui, exprimé sa satisfaction avant de déclarer que les journalistes et les agents de force de l’ordre et de sécurité ont fait preuve du professionnalisme pendant la Session Criminelle Spéciale. « Grâce à la volonté du Chef de l’Etat et aux efforts conjugués des uns et des autres, le procès s’est terminé dans des bonnes conditions », a-t-il fait remarquer.

Blaise Djimadoum Ngarngoune