Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Baisse sensible des prix à la consommation en variation trimestrielle et annuelle


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 23 Mai 2017 modifié le 23 Mai 2017 - 23:25


Les prix à la consommation ont baissé respectivement de 0,7% et 2,1% en variation trimestrielle et annuelle, selon l'Institut National de la statistique, des études économiques et démographiques (INSEED).


Entre février 2016 et février 2017, l'indice général présentait une baisse sensible de 2,1% sur l'ensemble des douze indices (produits alimentaires et boissons non alcoolisées ; boissons alcoolisées et tabac ; articles d'habillement et chaussures ; logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles ; Meubles, articles de ménage et entretien courant de la maison ; santé ; transports ; communications ; loisirs et culture ; enseignements ; restaurants et hôtels ; biens et services divers), a appris Alwihda Info, d'un rapport de l'INSEED, rendu public.
La crise financière n'a pas stimulé une baisse des prix dans certains indices.

Entre 2016 et 2017, soit en un an, les plus fortes augmentations reposent sur les communications (+5,3%), les boissons alcoolisées et tabacs (+5,1%), suivi des articles d'habillement et chaussures (+3,3%), et de l'enseignement (+2,9%). La crise financière n'a pas stimulé une baisse des prix dans plusieurs indices, sinon très sensible.


Janvier et février 2017

L’indice national des prix à la consommation a augmenté de 0,4% en ce mois de février par rapport au mois de janvier 2017. Cette évolution est justifiée par la hausse des prix de la fonction « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées », « Articles d'habillement et chaussures », « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles », « Santé », « Loisirs et culture » et « Restaurants et hôtels ».

Pour la hausse du niveau général des prix au mois de février, la fonction « Articles d'habillement et chaussures » a contribué à hauteur de 77,2%, suivie des fonctions « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées (68,2%) et « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » (49,2%).

Les prix à la consommation ont baissé respectivement de 0,7% et 2,1% en variation trimestrielle et annuelle.

Les prix de la fonction « Articles d'habillement et chaussures » ont enregistré une hausse de 3,2 % au février 2017 par rapport au mois de janvier 2017. Cette évolution tire ses origines essentiellement dans les sous- groupes chaussures diverses (+7,1%), cordonnerie et location de chaussures (+6,1%) et vêtements (2,8%). En variation trimestrielle, les prix de cette fonction ont augmenté de 7,2 % et comparé au même mois de l’année 2016, ils ont cru de 3,3%.

Pour la fonction « santé » la variation observée au mois de février 2017 (+1,8%) résulte essentiellement de la hausse des prix des analyses médicales (+8,0%) et services médicaux (+6,5%). En rythme trimestriel les prix de cette fonction ont baissé de 0,9% et comparé à son niveau au même mois de l’année 2016, ils ont augmenté de 1,2%.

Quant à la fonction « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (+0,4%), la variation observée au mois de février 2017 est une conséquence directe de l’augmentation de prix de Lait, fromage et œufs (+4,7%), de la viande (+5,5%), des Fruits (+7,1%), des Produits alimentaires n.c.a. (3,2%), de Pain et céréales (2,9%) et des poissons (+0,7%). Cependant, la hausse des prix en ce mois de janvier 2017 est en partie compensée par le repli des prix dans les sous-groupes : Huiles et graisses (-7,1%) et Légumes et tubercules (-2,1%). L’indice des prix de cette fonction a chuté de 4,3% en variation trimestrielle et de 7,9% en variation annuelle.

En ce qui concerne les prix de la fonction « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles », la hausse du niveau des prix de 0,8% est due à l’augmentation des prix de Services de l'entretien et les réparations du logement (+5,3%), des fournitures pour travaux d'entretien et de réparation de logements (+4,4%), les loyers effectivement payés par les locataires (+3,1%) et les combustibles liquides (+2,6%). En rythme trimestriel et annuel, l’indice des prix de cette fonction a augmenté respectivement de 1,4% et 1,0%.

Concernant l’indice des prix de la fonction « Restaurants et hôtels » (+1,0%) », sa variation au mois de février 2017 est imputable aux sous-groupes restaurants et cafés et établissements similaires (+0,6%) et services d'hébergement dans les hôtels, pensionnats, auberges et centres de vacances (+16,2%). En variation trimestrielle, l’indice des prix de cette fonction a augmenté de 0,9% et et comparé au même mois de l’année 2016, il a baissé de 0,7%.

Quant aux services de Loisirs et culture (1,3%), la hausse est expliquée par la progression des prix de Supports d'enregistrement (+3,0), Jeux, et jouets, articles de sport (+2,8%), Papeterie et matériel de dessin (+7,5%). Toutefois, cette hausse a été atténuée surtout par la hausse des prix des Appareils de réception, d'enregistrement et de reproduction du son et de l'image (-6,6%). En variation trimestrielle, l’indice de cette fonction a cru de 0,8% et comparé au même mois de l’année 2015, il a augmenté de 2,1%.
Sur le marché de N'Djamena. Crédit photo : ISSOUF SANOGO/EUROPEAN-COMMISSION/AFP
Sur le marché de N'Djamena. Crédit photo : ISSOUF SANOGO/EUROPEAN-COMMISSION/AFP