Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Tchad-Cameroun : Alwihda ne fait qu'informer même si cela dérange


Alwihda Info | Par Adil Abou - 6 Mars 2015 modifié le 5 Mars 2015 - 23:57

Alwihda n'a aucun intérêt à part relayer l'information après vérification.


Une centaine de combattants de Boko Haram capturés par l'armée tchadienne. Crédits photo : Sources
Une centaine de combattants de Boko Haram capturés par l'armée tchadienne. Crédits photo : Sources
"Un article de presse provoque un couac diplomatique", l'auteur Faustin Ball du Cameroun actu a voulu d'une manière intentionnelle accuser Alwihda d'être à l'origine d'un couac diplomatique entre le Cameroun et le Tchad. Or, ce couac dont il fait allusion n'existe que dans son imagination car Alwihda est un organe de presse totalement indépendant et les informations qu'il publie n'engage que le groupe Alwihda. S'agissant de la publication relative à "la fuite des soldats camerounais à Fotokol", il faut comprendre qu'il y a eu des pertes en vies humaines qu'on a l'habitude de minimiser en Afrique. Ceux qui sont égorgés à Fotokol sont bien des citoyens camerounais et cela s'est passé sur le sol camerounais. On aurait souhaité que le Cameroun mène une enquête pour nous éclairer sur les circonstances exactes ayant causé le massacre d'une centaine de personnes et surtout chercher à comprendre où était l'armée camerounaise censée protéger ses populations. Alwihda n'a aucun intérêt à part relayer l'information après vérification.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements