Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Tchad: Communiqué de presse de l'’Alliance Nationale' N°017/AN/BL/08


Alwihda Info | Par - ҖЭBIЯ - - 16 Septembre 2008 modifié le 16 Septembre 2008 - 01:41

L’épisode actuel entre l’Institution financière et le Tchad rappelle aux pays amis et partenaires la preuve palpable de l'irrationalité qui affecte les institutions tchadiennes et l'incapacité de Deby à gérer un Etat. Ce qui en définitive réconforte L"'Alliance Nationale" dans son opposition, son combat politique contre le système en place.


Communiqué de presse de l’Alliance Nationale N°017/AN/BL/08

L'Alliance Nationale (AN) a suivi avec beaucoup d'attention toutes les péripéties qui ont débouché sur la rupture inéluctable entre le gouvernement de la République du Tchad et la Banque Mondiale.

En effet, la Banque Mondiale, qui a pesé de tout son poids pour que le projet pétrolier tchadien aboutisse, avait placé à l'époque sa confiance sur le sens de la responsabilité des dirigeants tchadiens. En conséquence, ils doivent, selon elle être à même de respecter leurs engagements. Mais très vite, l’Institution financière a décelé le louvoiement des responsables tchadiens qui cherchaient plutôt à se délier de leurs engagements.

Malgré le rappel à l'ordre, la persuasion et parfois les menaces à peine voilées Deby n'en a cure. Fidèle à ses habitudes, il a foncé les yeux fermés et ne s’est estimé aucunement lier par ce qu’il qualifie des bouts de papiers ratifiés par la Banque Mondiale. Le pétrole, ressources naturelles, qui devrait en principe arracher le peuple tchadien de la misère et transformer le Tchad en un pays émergeant et moderne, est devenu plutôt une calamité. Deby se met pleines les poches et le reste des revenus de l’or noir sert à acheter des armes pour tuer des tchadiens et entretenir la corruption.

L’AN approuve et soutient la décision de la Banque Mondiale qui vient une fois de plus témoigner de sa préoccupation au devenir des fils du Tchad et partant au développement de la sous région.

L’épisode actuel entre l’Institution financière et le Tchad rappelle aux pays amis et partenaires la preuve palpable de l'irrationalité qui affecte les institutions tchadiennes et l'incapacité de Deby à gérer un Etat. Ce qui en définitive réconforte L'Alliance Nationale dans son opposition, son combat politique contre le système en place.

L’AN lance un vibrant appel aux pays amis du Tchad, aux organisations internationales et aux organisations de défense de droit de l’Homme à exercer la pression nécessaire pour que cessent le gaspillage et l’hémorragie des ressources naturelles du peuple tchadien par un régime qui a choisi délibérément de placer le Tchad dans le camp des Etats voyous.


Fait à Djimézé Hamra, le 15 septembre 2008

Pour l’Alliance Nationale,
Le porte-parole
Dr Ali Gaddaye

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements