Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REPORTAGE

Tchad : Conflits agriculteurs/éleveurs, des "efforts pour un cadre pédagogique de dialogue"


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 18 Février 2017 modifié le 18 Février 2017 - 09:29

Au Tchad, la Médiature s'attèle à un cadre pédagogique de dialogue face aux conflits entre agriculteurs et éleveurs.


Un reportage consacré aux conflits entre éleveurs et agriculteurs a fait débat sur la chaine Africa 24. Interrogé par la chaine panafricaine, le conseiller à la Mediature de la République, Ahmat Yacoub a affirmé que "avec le temps, le nombre du cheptel et des populations augmentent. Dans le passé, le marché des pays comme le Nigeria et la RCA absorbaient une partie importante du cheptel tchadien. Ce marché est fermé depuis quelques années, ce qui fait que le cheptel augmente mais il y a des sous places, on a un besoin en eaux et en espaces et sa crée des conflits entrés éleveurs et agriculteurs".

Pour réduire les affrontements liés au surpâturage, le gouvernement tchadien a tracé un couloir de transhumance de la zone sahélienne jusqu'à la zone méridionale pour permettre aux éleveurs de faire déplacer le bétail sans dévaster les champs. 

La Médiature de la République exhorte les éleveurs à s'adapter aux couloirs de transhumance 

"Il y a une insuffisance et c'est une question de culture. Il faut apprendre aux éleveurs a entreprendre des couloirs biens précis pour éviter des problèmes et des conflits avec les cultivateurs. La Médiature fait un effort pour travailler de concert avec les autorités administratives afin de mettre en place un cadre pédagogique de dialogue pour parer à cette phénoménologie", a souligné Ahmat Yacoub Dabio, conseiller, chargé de missions, à la Médiature de la République du Tchad.
 


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements