Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Des femmes artistes lancent une association pour le développement social


Alwihda Info | Par Achakir Abdelwakil - 11 Novembre 2017 modifié le 11 Novembre 2017 - 19:18


"Les femmes doivent surpasser les petites barrières égoïstes qui rabaissent et promouvoir la culture de l'excellence dans leurs différentes expressions", a estimé la coordinatrice.


L'association des Femmes Artistes pour le Développement Social (AFADS) a lancé officiellement ses activités au cours d'un point de presse ce samedi 11 novembre 2017 à la radio arc-en-ciel.

Ngamal Neloumta Koumagoto, présidente de ladite association, dans sa déclaration liminaire a indiqué que, ce point de presse se veut une tribune pour annoncer les couleurs de l'événement culturel qui qui aura lieu dans une semaine au restaurant la caravelle sous le thème : "femmes artistes et le défi du développement".

Elle précise qu'une légère digression s'impose pour établir la genèse et ressortir le bien fondé de la création d'une association faitière de la femme artiste tchadienne et au delà, axée principalement sur le souci de son propre bien-être social et celui des autres catégories socioprofessionnelles, voire du changement global. Ce, au travers du savoir-faire culturel et de la création artistique, a-t-elle signifié.

Ce thème n'est pas fortuit, le Tchad est le coeur de l'Afrique et ce continent est connu pour ses valeurs sociales, légendaires mais aussi et surtout pour sa richesse culturelle inépuisable et incomparable. Selon elle, tous les ingrédients sont donc réunis pour faire de la femme artiste africaine et particulièrement celle du Tchad une vectrice incontournable du changement de mentalité, et du développement au sein des peuples africains.

Pour changer, les africains ont besoin de communiquer. Et, à l'évidence, il n'existe aucun moyen de communication aussi puissant que l'art ou la culture. "Le secteur culturel ne connait ni de frontières ou les discriminations que se font les hommes. Aussi, avec une politique gouvernementale appropriée, conjuguée d'un accompagnement des promoteurs ainsi qu'avec le concours des médias, la culture peut être une source de richesses au plan individuel, mais surtout au plan collectif en se constituant en source d'emploi pour les jeunes hommes comme femmes, et une dividende supplémentaire pour le trésor national", a-t-elle lancé.

"Les femmes doivent surpasser les petites barrières égoïstes qui rabaissent et promouvoir la culture de l'excellence dans leurs différentes expressions", a estimé la coordinatrice.

L'association entend organiser du 9 au 18 novembre prochain une rencontre consacrée au lancement officiel de l'association. Il est prévu des spectacles inédits, des témoignages et des expositions-ventes. Hautement médiatisée, la cérémonie sera une occasion pour les annonceurs de soigner leur image, et vendre leurs produits.

L'association a obtenue son autorisation de fonctionnement depuis le 23 mars dernier.