Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Elle vole un enfant à l'hôpital et fait croire à son mari qu'elle a accouchée


Alwihda Info | Par - 18 Avril 2017 modifié le 18 Avril 2017 - 11:46

Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication du Tabloïd Alwihda Actualités. En savoir plus sur cet auteur

La présumée voleuse du nouveau-né a trompé son mari, en lui faisant croire qu’elle venait d'accoucher.


Le bébé enlevé à l'hôpital, remis à sa famille par les autorités. Alwihda Info
Le bébé enlevé à l'hôpital, remis à sa famille par les autorités. Alwihda Info
Le 5ème substitut du procureur de la république, M. Mahamat Al-Manssour Abdel-Roudjal a fait hier, un point de presse, dans l'enceinte de l'administration dudit Hôpital, en présence du directeur général de l'Hôpital de la Mère et de l'Enfant, M. Saleh Abdelssalam, suite à la disparition vendredi dernier d'un nouveau-né, retrouvé dimanche et rendu à sa famille, ce lundi.

Mahamat Al-Manssour Abdel-Roudjal rapporte que la mobilisation de toutes les forces de sécurité ont permis aux agents de l'ANS (Agence Nationale de la Sécurité) de découvrir l’enfant entre les mains d’une femme résidant au quartier Radina II. Et de rappeler que ces genres de pratique qui heurtent la conscience, relèvent d’un autre âge et méritent des sanctions particulièrement sévères.

Par ailleurs, il rassure que le parquet prendra toutes ses responsabilités pour que justice soit rendue.

Tchad : Elle vole un enfant à l'hôpital et fait croire à son mari qu'elle a accouchée
Le Directeur Salah Abdelsam appelle à ne pas ternir l'image de l'hôpital de la mère et l'enfant

Le directeur général de l'Hôpital de la Mère et de l'Enfant, M. Saleh Abdelsalam a pour sa part affirmé que les forces de l'ordre n'ont ménagé aucun effort pour arriver à ce résultat et que la suite de l'enquête pourra déterminer s'il y a d'éventuels complices. Il admet que c'est pour la première fois que cet hôpital connait un vol d'enfant.

Saleh Abdelsalam appelle la population à ne pas tendre l'oreille à ceux qui veulent ternir l'image de l'hôpital. « La présumée voleuse est entre la main de la police. L'enfant se porte bien. Comme nous sommes dans un hôpital pour femmes, une étincelle devient un feu », informe-t-il.

Le nouveau-né est revenu avec un talisman au cou et sans son cordon ombilical. La présumée voleuse de l'enfant, Mme. Djawahir Mahamat Saleh a pris le nouveau-né pour se rendre chez elle, faisant croire à son mari quelle venait d’accoucher d'un enfant à l'hôpital. Pour organiser une grande cérémonie de baptême, son mari s’est permis d’aller acheter un bœuf pour la circonstance.

L'un de ses frères l’aurait alerté sur l'éventuelle disparition d’un enfant au niveau de l'Hôpital de la Mère et de l'Enfant. Ainsi, le mari a commencé à douter du comportement de sa femme, compte tenu des rumeurs qui commencent à circuler sur la disparition d’un enfant d'un hôpital. La femme a présenté un faux carnet de santé à son mari, pour tenter de lui prouver la maternité de ce nouveau né. 

L'incriminée va être déférée incessamment à la justice pour répondre de ses actes. 

La famille du nouveau-né a tenue à saluer l'implication personnelle du directeur général de la police nationale, Tahir Erda, par ailleurs voisin du quartier, qui a joué un rôle décisif afin que ce nouveau né puisse être retrouvé.

L'Hôpital de la Mère et de l'Enfant ne dispose ni de caméras pour accentuer un contrôle accru sur les mouvements, ni d'un dispositif sécuritaire au sein de l’Hôpital contre d'éventuels vols d'enfants.


ACTUALITES | INTERNATIONAL | TCHAD | POLITIQUE | CULTURE | EXCLUSIF | Revue de Presse | English News | 中國