Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
EDITORIAL

Tchad: Et si Nadingar se tape une crise en faveur des plus démunies


Alwihda Info | Par - 29 Mai 2012 modifié le 29 Mai 2012 - 21:13

Deux milliards cent millions de FCFA contribueront à secourir des milliers de personnes dans la misère, la famine et la maladie. Qu’attend-on pour prendre une telle initiative de solidarité avec les plus démunis ?


Tchad: Et si Nadingar se tape une crise en faveur des plus démunies
Nous avons tous suivi l’annonce par le tout premier ministre français de la réduction des salaires des ministres. Une annonce applaudie par la classe moyenne française qui a déjà choisi Hollande par sa déclaration en faveur des pauvres. Hollande a déclaré en pleine campagne qu’il exigerait un impôt de 70 % sur la fortune. C’est une politique qui consiste à arracher des plus riches pour donner au plus pauvre. C’est aussi simple ! Imaginons un instant que Nadingar se tape une crise en faveur des plus démunies et décide pour une fois de revoir les salaires de ses ministres, des députés, des conseillers et des hauts responsables de la république et de l’administration et des établissements publics. Imaginons qu’il décide de faire baisser les salaires des ministres, des députés et des hauts responsables de l’état de 20 à 25%. 
 
Estimons à 100 personnes seulement le nombre des membres du gouvernement, des directeurs généraux de sociétés publics….. En retenant 500 000 FCFA par mois sur chaque salaire, on obtient 600 000 000 FCFA par an.
 
Estimons aussi à 500 le nombre des conseillers, des généraux et j’en passe… et que chacun de cette catégorie baisse son salaire mensuel de 250 000. On obtiendra par an la somme de 1500 000 000 de FCFA. Les deux tranches seulement apporteront à l’état une économie de 2 100 000 000 (Deux milliards cent millions) par an. Je ne considère pas cela comme une économie faite par l’Etat mais un fonds de solidarité destiné à la famine à laquelle le pays fait face cette année. C’est un geste de la part des salariés de haute gamme qui pourrait sauver une partie de pauvres.
N’est-il pas mieux d’entreprendre une telle démarche de solidarité au lieu de perdre notre temps à crier haut et fort de la famine au pays pour demander une aide étrangère alors que nous avons les moyens ? Qu’est ce que Nadingar attend pour faire face à la précarité ?
 
Deux milliards cent millions de FCFA contribueront à secourir des milliers de personnes dans la misère, la famine et la maladie. Qu’attend-on pour prendre une telle initiative de solidarité avec les plus démunis ?

M. Brahim
Alwihda actualités du lundi 28 mai 2012
 



1.Posté par jean le 31/05/2012 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est une idée très louable; cependant, je crains que le PM ne se fasse flinguer pour cela: vous, moi et tous les tchadiens "lambda" connaissons le peu de solidarité qui caractérise nos dirigeants (sauf quelques petites exceptions bien sûr).

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements