Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Revue de Presse

Tchad : Idriss Déby reçoit les lettres de créances de deux nouveaux ambassadeurs


Alwihda Info | Par Presidence - 14 Avril 2015 modifié le 14 Avril 2015 - 13:57


Le Chef de l’Etat Idriss Déby Itno a reçu hier matin les lettres de créance de deux nouveaux diplomates accrédités au Tchad. Il s’agit de Zineddine Birouk, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Algérienne démocratique et populaire et Aliou Ndao Fall, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal au Tchad.


Tchad : Idriss Déby reçoit les lettres de créances de deux nouveaux ambassadeurs
Le rituel protocolaire en matière de présentation des lettres de créance est une fois de plus appliqué et respecté à la règle ce lundi 13 avril 2015. Trois tricolores dont l’un du Tchad sont hissés à l’entrée du palais présidentiel. La haie d’honneur est dressée pour une cérémonie solennelle qui magnifie les relations diplomatiques entre N’Djaména-Alger d’une part et N’Djaména et Dakar d’autre part. Le Président de la République debout, à ses côtés, la secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, chargée des Tchadiens de l’étranger, Mme Kassiré Housna Isabelle et ses proches collaborateurs. C’est dans ce décor qui cadre parfaitement avec le sujet que le Directeur général du Protocole d’Etat, Allamaye Halina, introduit le premier ambassadeur.

C’est un diplomate chevronné qui est venu présenter ses lettres de créance l’accréditant au Tchad. Il a été tour à tour représentant de son pays aux Etats-Unis d’Amérique, en Ethiopie et à Madagascar. Niamey au Niger était son dernier poste avant le Tchad. Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO l’a encouragé à maintenir au plus haut niveau, la coopération entre les deux pays frères. 

Renforcer l’axe Alger- N’Djaména, c’est le credo du nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Algérienne démocratique et populaire. Engagé sur la voie du développement, le Tchad peut et pourra toujours compter sur le soutien de l’Algérie, un vivier en matière de formation des cadres Tchadiens. 

Marié, père de deux enfants Zineddine Birouk est résident à N’Djaména. Au moment où le diplomate algérien quittait le palais présidentiel, le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Sénégal au Tchad avec résidence à Yaoundé au Cameroun Aliou Ndao Fall, lui, faisait le sens inverse. 

Administrateur civil de son état, celui qui représentera désormais les intérêts de son pays au Tchad a été pendant plusieurs années, Directeur au ministère des Affaires étrangères à Dakar. Le Tchad et le Sénégal entretiennent des relations exemplaires dans plusieurs domaines. Relations qui méritent d’être raffermies davantage dans l’intérêt des deux pays. C’est la mission assignée au nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal qui a remis ses lettres de créances au Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO. 

Le Tchad est ouvert à tout pays épris de paix et de justice. Et la présentation des lettres de créance des diplomates algériens et sénégalais illustre cette volonté de sceller une relation diplomatique mutuellement avantageuse avec tous les pays du monde partageant le même idéal de paix et de solidarité incarné par les plus hautes autorités du pays.