Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : L’UJR s'insurge contre la situation socio-politique délétère et exécrable


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 10 Octobre 2017 modifié le 10 Octobre 2017 - 20:51


L'Union des Jeunes pour le Renouveau (UJR) déplore la privatisation des domaines régaliens de l'État tels que la délivrance des cartes d'identité nationale, des passeports, des cartes grises et des permis de conduite.


Tchad : L’UJR s'insurge contre la situation socio-politique délétère et exécrable. Alwihda Info
Tchad : L’UJR s'insurge contre la situation socio-politique délétère et exécrable. Alwihda Info
Le président de l'Union des Jeunes pour le Renouveau (UJR), Miarim Dillah-Evariste, a animé ce mardi 10 octobre 2017 une conférence de presse relative à la restitution de leur mission effectuée dans les régions de Mayo Kebbi Est, de la Tandjile Ouest, du Logone Oriental, du Mandoul et du Moyen Chari. Le but de cette mission est de restructurer et de dynamiser les comités régionaux et départementaux de l’UJR dans la zone méridionale du Tchad.

L’Union de Jeunes pour le Renouveau (UJR) dresse un bilan positif de sa mission qui est celle d'avoir encouragé et remis au travail une jeunesse éprouvée et désemparée. Surtout, d’avoir évalué, décrypté et condamné une situation socio-politique délétère et exécrable.

Elle dénonce entre autres les intimidations, les trafics d'influence, les menaces et agressions physiques, de flagrantes violations des droits humains perpétrés par l'ANS, le chômage, la misère et le traque des militants de l'opposition dans ces six régions de la partie méridionale du Tchad.

Par ailleurs, l'Union des Jeunes pour le Renouveau (UJR) déplore la privatisation des domaines régaliens de l'État tels que la délivrance des cartes d'identité nationale, des passeports, des cartes grises et des permis de conduite. Elle exiget du gouvernement des explications sur les vraies raisons des crises diplomatiques (USA et Qatar, ndlr) plongeant plus d'un tchadien dans le désarroi et la confusion.

Le président de l'Union des Jeunes pour le Renouveau (UJR), Miarim Dillah-Evariste estime que la jeunesse a décidé de "tourner la page de 26 ans de totalitarisme et de mal gouvernance", avant de souligner que "le MPS, fidèle à ses pratiques ignobles, a opéré sans commune mesure un coup d'Etat électoral sanglant pour se maintenir, contre tout sacrement populaire, au pouvoir".

Il a adressé un message au nom de l’UJR à l'endroit la jeunesse tchadienne en ces termes : « Tu dois prendre ton destin en main. Tu dois te battre pour les droits à l'éducation, à l'emploi, le droit d'élire et d'être élu, le droit de jouir de tes libertés d'expression et d'action. Tu as le devoir de léguer à la génération future un Tchad meilleur. C'est pourquoi, tu dois comprendre que seule la lutte paie. Longtemps, nos aînés nous ont imposé des marches à suivre. Il est temps de prendre les devants et de décider de la voie de sortie du pays de ce labyrinthe. Puisque notre salut dépend de notre ferme engagement, unissons nos forces et fédérons nos énergies pour un lendemain meilleur ».

Toutefois, l'Union des Jeunes pour le Renouveau (UJR) demande au gouvernement d'arrêter immédiatement le recensement des fonctionnaires de l'État qui s'opère dans le désordre et sans méthode.