Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : "L'enrichissement illicite est visible à N'Djamena et l'extérieur", Idriss Déby


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 10 Mars 2017 modifié le 10 Mars 2017 - 14:33


"L'enrichissement illicite est visible à N'Djamena et l'extérieur comme l'attestent les villas qui poussent. Tous les prédateurs de la République doivent comprendre que leurs actes ne resteront pas impunis. Chacun doit apprendre à vivre avec son salaire. Chacun doit justifier ses biens. La loi sera appliquée dans toute sa vigueur".


Le chef de l'Etat tchadien Idriss Déby. Alwihda Info
Le chef de l'Etat tchadien Idriss Déby. Alwihda Info
"La crise financière actuelle nous commande la maitrise de nos charges et la discipline budgétaire. De même, nous devons nous attaquer à la corruption et la dilapidation des deniers publiques. Je sollicite les leaders religieux de sensibiliser les compatriotes sur la nécessité d'adopter des comportements vertueux et conduites exemplaires", a déploré aujourd'hui le Président de la République, lors d'un discours au Palais du 15, pour la journée de la paix.
"Chacun doit justifier ses biens"

Il a précisé que, jamais la corruption n'avait été aussi flagrante au Tchad, s'adressant devant les ministres, diplomates et hauts fonctionnaires tchadiens, dans un discours en français, et également traduit en arabe.

Idriss Déby estime que "l'enrichissement illicite est visible à N'Djamena et l'extérieur comme l'attestent les villas qui poussent. Tous les prédateurs de la République doivent comprendre que leurs actes ne resteront pas impunis. Chacun doit apprendre à vivre avec son salaire. Chacun doit justifier ses biens. La loi sera appliquée dans toute sa vigueur". 

"Au lieu de servir la nation, on se sert soi-même. Le désordre doit être combattu par tous les moyens, je dit bien tous les moyens, le gouvernement doit mettre un baroud d'honneur pour réagir", a prévenu le chef de l'Etat.