Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : La COPRAT désavoue le leader de l'opposition politique Saleh Kebzabo


Alwihda Info | Par - 30 Juin 2017 modifié le 30 Juin 2017 - 17:59

Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur

La COPRAT "ne reconnaît plus le président Saleh Kebzabo comme chef de fil de l'opposition".


La COPRAT "ne reconnaît plus le président Saleh Kebzabo comme chef de fil de l'opposition". Alwihda Info
La COPRAT "ne reconnaît plus le président Saleh Kebzabo comme chef de fil de l'opposition". Alwihda Info
Le porte-parole adjoint de la Coalition de l'Opposition politique Pour le Redressement et l'Alternance au Tchad (COPRAT), Haroun Mahamat Barka a fait, ce vendredi matin, à la Maison de quartier de Chagoua, pour fustiger la scène tragicomique présentée par le régime d'Idriss Deby n'ayant aucune vision salutaire puis accompagnée par une certaine classe politique qui trompe, sacrifie le peuple au détriment de son intérêt désuet relevant d'un autre âge.

La COPRAT accuse "le régime et ses gangsters de continuer à piller les ressources, détourner les derniers publics, arnaquer la population tout en la conduisant sadiquement à une mort lente programmée en complicité avec l'opposition vieillissante, sans pitié ni projet salvateur."

Le porte-parole adjoint de la Coalition de l'Opposition politique Pour le Redressement et l'Alternance au Tchad (COPRAT), Haroun Mahamat Barka a souligné que le président Deby Itno et son chef de fil de l'opposition se livrent à tout bout de chemin à une sorte de mendicité qui rabaisse le Tchad et le peuple Tchadien pour satisfaire leur fantasme auprès de leurs guignols occidentaux avant d'ajouter que ces derniers mentent et trompent les occidentaux au nom du peuple tchadien meurtri et agonisé par ses deux monstres de la république pour gagner leur pitance sans tenir compte de l'indépendance et de la souveraineté du Tchad. Pour la COPRAT, "c'est un malheur d'avoir Saleh Kebzabo, comme chef de fil de l'opposition et compte poser des actions de grandes envergures avec l'accord des autres regroupements frères pour mettre à nu ses actions posées en sourdines avec tous les régimes qui se sont succédés au Tchad depuis plusieurs années jusqu'aujourd'hui."

A partir de ce jour précis, la COPRAT "ne reconnaît plus le président Saleh Kebzabo comme chef de fil de l'opposition quelques soit les textes qui lui donnent faveur et ne participera à aucune réunion convoquée par lui et les autres vampires à visages cachés de l'opposition qui sont au crépuscule de leur vie politique", a déclaré le porte-parole 2ème adjoint de la (COPRAT), Haroun Mahamat Barka.

La Coalition de l'Opposition politique Pour le Redressement et l'Alternance au Tchad (COPRAT) appelle les jeunes leaders politiques de l'opposition tchadienne à l'unité et à la détermination sans calcul politicien car dit-elle, la déclaration du président Kebzabo et son communiqué de presse ne diviseront pas la classe politique de l'opposition sérieuse, engagée dans sa lutte en faveur du peuple Tchadien.