Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Tchad: La Médiature présente à la presse ses statisques de dix années


Alwihda Info | Par APA - 5 Août 2017 modifié le 5 Août 2017 - 11:27

Les conflits impliquant les chefferies traditionnelles et des conflits intercommunautaires dont une dizaine soumise à l’appréciation de la médiature a trouvé une issue heureuse, rapporte le conseiller Ahmat Yacoub, précisant, Apanews


Le conseiller chargé de missions de cette structure, Ahmat Mahamat Yacoub Dabio, qui a présenté un point de presse à la Maison des Medias du Tchad, à N’Djaména, a déclaré à cette occasion que la majorité des dossiers traités par l’institution concerne les politico-militaires. De 2000 à 2010, quelque 163 dossiers ont été examinés et traités par la Médiature de la République. Dans ces dossiers, 115 concernent directement les mouvements politico-militaires. « C’est-à-dire, les 65% des activités de la Médiature étaient consacrées à ce type de conflit et le 35% concernent d’autres activités à savoir les conflits intercommunautaires, agriculteurs/éleveurs», a fait remarquer Ahmat Yacoub ajoutant que 84 dossiers traités concernent la réhabilitation, l’intégration des éléments appartenant aux différents mouvements rebelles ayant rejoint la légalité. Selon le conseiller Ahmat Mahamat Yacoub Dabio, certains rebelles, après leur retour à la légalité, viennent parfois se plaindre auprès de l’institution pour demander leur prise en charge financière promise par le gouvernement. C’est pourquoi a-t-il dit-il, la Médiature a traité et solutionné 14 dossiers relatifs aux finances suite à des sollicitations faites par les différents rebelles. Les conflits impliquant les chefferies traditionnelles et des conflits intercommunautaires dont une dizaine soumise à l’appréciation de la médiature a trouvé une issue heureuse, rapporte le conseiller Ahmat Yacoub, précisant, par ailleurs, l’institution a aidé le gouvernement et ses employés à sortir de certaines crises liées à de révocation. M. Ahmat Yacoub déclare que, parfois, la médiature rejette certains dossiers qu’elle juge n’entrant pas dans ses compétences. C’est le cas dit-il, des 12 dossiers relatifs à des différends au ministère de la défense. Le conseiller Ahmat Yacoub, lui qui était aussi, un temps, en rébellion contre le régime de Déby, se félicite, aujourd’hui, que la Médiature ait joué un rôle important dans la résolution des conflits politico-militaires afin de contribuer à ramener la paix sociale dans un Tchad déchiré par quatre décennies de guerre fratricide avec des interférences étrangères. AHD/od/APA