Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Tchad : La jeunesse africaine demande à Déby la création d'un passeport spécial étudiant


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 1 Juillet 2017 modifié le 1 Juillet 2017 - 14:19

La jeunesse africaine réunie à N'Djamena a émis le souhaite de la création d'un passeport spécial étudiant, mais aussi la mobilité et l’effectivité de la libre-circulation des étudiants sur le continent, à travers la suppression des visas d’étude pour les étudiants Africains.


Tchad : La jeunesse africaine demande à Déby la création d'un passeport spécial étudiant
Tchad : La jeunesse africaine demande à Déby la création d'un passeport spécial étudiant
Un lot de 71 recommandations contenues dans un rapport "formulé sans langue de bois, ni censure particulière", a été remis au Président de la République du Tchad, Idriss Déby, à l'issue du forum panafricain de la jeunesse qui s'est tenu du 29 Juin 2017 au 1er Juillet 2017 à N’Djamena.

La jeunesse africaine demande au Président tchadien d'intercéder en sa faveur auprès des dirigeants africains, afin que ces recommandations "fortes" soient prises en compte. On note notamment le souhait de l’instauration de l’assurance médicale gratuite pour les élèves et étudiants Africains dans les hôpitaux publics, l’instauration de l’assurance médicale sociale pour les jeunes sans ressources, et en situation de handicap (albinisme inclus), ou encore la promotion de l’éducation à une sexualité responsable pour les jeunes, la lutte contre le mariage précoce et les grossesses précoces, les violences basées sur le genre, et les mutilations génitales féminines.

La diaspora africaine à l'étranger n'a pas été épargnée par ces recommandations. La jeunesse africaine demande aux chefs d'Etat africains de faciliter l'investissement de la diaspora sur le continent africain, et la création d’une plateforme africaine d’incitation au retour des compétences de la diaspora et de son insertion dans la vie politique, économique, et sociale.

Sur le plan juridique, les jeunes africains souhaitent le renforcement et la vulgarisation des instruments nationaux et internationaux favorables aux jeunes.

Par ailleurs, la jeunesse africaine réunie à N'Djamena a émis le souhaite de la création d'un passeport spécial étudiant, mais aussi la mobilité et l’effectivité de la libre-circulation des étudiants sur le continent, à travers la suppression des visas d’étude pour les étudiants Africains.