Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Tchad : La lutte contre le terrorisme ne doit pas être "une exclusivité militaire"


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 1 Mars 2017 modifié le 1 Mars 2017 - 10:38

"La lutte contre le terrorisme ne devrait pas être considérée comme une exclusivité militaire, mais d'autres dimensions devraient également être prises en considération", a estimé Joachim Zeller, lors d'une récente visite d'une délégation de l'Union européenne au Tchad.


Des soldats de la force mixte multinationale, zone de défense n°1. Alwihda Info/A.B.
Des soldats de la force mixte multinationale, zone de défense n°1. Alwihda Info/A.B.
La Force mixte multinationale (MNJTF) Ndjamena - Tchad a accueilli, le mercredi 22 février dernier, des parlementaires de l'Union européenne. La délégation était conduite par Denisa Elena Ionete, Ambassadrice de l'Union européenne au Tchad en compagnie de Joachim Zeller, Parlementaire et Chef de mission.

La visite a été suivie par: Elena Ionete, Ambassadeur, Chef de la délégation de l'Union européenne, quatre parlementaires, deux administrateurs,  le chef de la Coopération, et l'expert en sécurité et lutte contre le terrorisme.

Dans son mot de bienvenue, le commandant adjoint de la Force MNJTF, le général de brigade Moussa Mahamat Djoui, -qui représentait le commandant de la Force, le général Lamidi Adeosun- a exprimé sa gratitude pour la visite et a longuement parlé des opérations du MNJTF. Il a remercié chaleureusement la délégation pour le soutien multiforme de l'Union européenne via l'Union africaine au MNJTF dans la lutte contre le terrorisme.

Le chef de la délégation a déclaré lors de sa visite l'intention de favoriser la coopération avec le MNJTF tout en insistant sur le fait que l'équipe s'intéresse davantage au développement socio-économique des régions touchées.

Après le briefing sur les activités de la force mixte multinationale, le chef de la mission a remercié le MNJTF pour les efforts de lutte contre le terrorisme et a déclaré que le terrorisme ne se limite pas à la région du lac Tchad, ajoutant que l'Union européenne apportera son soutien à la lutte contre les terroristes. "La lutte contre le terrorisme ne devrait pas être considérée comme une exclusivité militaire, mais d'autres dimensions devraient également être prises en considération", a-t-il souligné.



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Novembre 2017 - 23:26 Rassemblement à Paris contre l'esclavage en Libye