Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Tchad : Le CAMOJET s'écroule de l'intérieur


Alwihda Info | Par ABOUBAKAR ET D. NARINGUE. - 31 Mars 2015 modifié le 31 Mars 2015 - 20:58


CAMOJET S’ECROULE DE L’INTERIEUR

Une maison construite sur des dunes de sable finira par s’écrouler tôt ou tard dit un adage populaire.

En observateur, j’ai suivi de très près la déclaration de MAHAMAT-ZENE CHERIF et celle des dix (10) membres dont le secrétaire général, le président du comité du suivi et de contrôle, le rapporteur, le secrétaire à l’emploi, le commissaire aux comptes.

Depuis déjà trois (3) mois, au niveau de la société civile, nous avons commencé à douter sur la sincérité de la déclaration de MAHAMAT-ZENE CHERIF du fait de sa proximité avec le régime.
Le coordonnateur s’acharne contre ses compagnons, nous avons trouvé une raison de plus à nous intéresser aux problèmes du CAMOJET pour connaitre la vérité.

Enfin des contes, MAHAMAT-ZENE CHERIF est infiltré au sein du « TROP C’EST TROP » pour trahir la coalition au grand jour, le jour « J ». Cette dernière doit s’en méfier et les dix membres courts un grand risque quand à leur sécurité,qu’ils soient vigilants. Mahamat n’a pas subit ce que Eric Topona, avenir, jean baptiste ont subi à cause de leur engagement au service de la vérité. donc l’Etat ne va pas accepter qu’on chasse son « Bébé ». nous avons compris qu’il joue le jeux de la Démocratie.

C’est l’occasion pour nous d’éclaircir nos concitoyens sur les problèmes que nous avons témoigné avec preuve à l’appui au sein du CAMOJET et eviter le pie.

1ère Episode : Tout à commencer en Septembre 2014.

Les autorités s’approchent du MAHAMAT-ZENE CHERIF. Ils lui proposent quatre (4) postes dans l’administration : Trois (3) au Ministère de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie et Un (1) au Ministère de la Jeunesse pour le compte du CAMOJET. En cercle restreint, le Coordonnateur se désigne et désigne ses proches amis. Ils sont nommés dans la plus grande discrétion, les autres membres n’y sont même pas informés.

2ème Episode : Novembre, le Coordonnateur reçoit une enveloppe de des autorités. Il s’est offert un terrain dans le quartier périphérique de Ndjamena. Il organise un anniversaire à la Bibliothèque Nationale et envisage une journée de réflexion. Curieux, certains membres ont demandé à savoir la source du financement ! Et le Coordonnateur, tout furieux, réponds : c’est nos amis de l’extérieur qui nous ont envoyé une enveloppe. Pas convaincu, Ils demandent le montant et les noms de ces amis. MAHAMAT-ZENE CHERIF se tut et demande aux membres de revenir à l’ordre du jour, une parenthèse. Cette réunion à eu lieu à l’Institut Français au Tchad (IFT).

3ème Episode : La journée de réflexion a eu lieu à Mandjafa le 29 novembre, mais les membres ont fini en queue de poisson. En suite un Pic- Nic à Koundoul.

La série continue …!!

4ème Episode : MAHAMAT-ZENE CHERIF organise un banquet le 31 Décembre à l’Hôtel TOUMAI à l’honneur des tous les membres dit-il. Personne ne peut justifier la source de financement et personne n’ose plus demander. Parce que le coordo se chicane et chamaille toujours avec ceux qui cherchent la vérité sur la source de financement.

5ème Episode : Il loue un bureau de deux chambres, ouvertes sur le Boulevard SAO. Cette fois-ci, le Coordonnateur dit qu’il a loué sur ses propres fonds, et même qu’il a donné une avance d’un an. Il achète une moto de marque HAOJUE d’une valeur de quatre cents cinquante mille (450000) FCFA à GAMO REMY le Secrétaire Général Adjoint et il paye aussi le frais de location du SGA.

Tous ces éléments ont concourus au déclenchement de la crise de ces derniers jours au sein du CAMOJET.

6ème Episode : Après cette crise, nous sommes allés au centre d’Accueil de KABALAYE que les deux parties reconnaissent avoir tenu une Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) là le 07 Mars 2015. Nous étions renseignés : les membres ont fini a queue du poisson, leur coordonnateur est sorti de la salle, les membres étaient sortis derrière lui pour le ramener en salle. Malheureusement ! Il a affiché un comportement belliqueux et quitte le Centre au bord de son Véhicule administratif. Les autres étaient restés plus de 30 min.

7ème Episode : Interpellé sur son comportement, il dit que c’est une affaire entre le Bahr-El-Gazal et le BET et non une question du CAMOJET. Un problème entre l’élite de deux régions, une manière de développer le clivage, divisé pour mieux régner.

8ème Episode : Ayant constaté l’ampleur de cette crise. La sœur AYDA, Directrice du Centre Al-Mouna propose sa médiation, son implication pour un dialogue entre les deux parties afin de trouver une solution, le SGA Remy accepte, mais MAHAMAT-ZENE CHERIF rejette la médiation et dit qu’il ne dialogue pas avec qui que ce soit et non plus avec des jaloux.

9ème et dernière épisode : les autres membres plus le 9 ont ester la justice, ils ont déclaré lors de la conférence de presse au Centre Al-Mouna. Et le coordonnateur dit aussi avoir saisi la justice.

Donc, Rendez-vous au Palais de justice pour la suite du feuilleton.

Nous disons une chose, les leaders de la société civile sont interpellés ; et désormais s’ils gèrent mal ou qu’ils se transforment en pion au détriment de l’intérêt de notre pays, ils verront leurs membres contrecarrés leurs actions ! Et s’agissant des différents points évoqués, toutes personnes résidant à Ndjamena peuvent se rendre dans les lieus cités ci-hauts pour vérifier la fiabilité de notre révélation.

Rédigé par M. ABOUBAKAR ET D. NARINGUE.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements