Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Enquête

Tchad : Le DG de l’ONASA dans le collimateur des fournisseurs de céréales


Alwihda Info | Par - 4 Mai 2017 modifié le 4 Mai 2017 - 22:32

Si la situation perdure, elle pourrait éventuellement susciter la colère des fournisseurs qui envisageraient de trainer l’ONASA en justice. Les fournisseurs réclament plusieurs centaines de millions de Francs CFA à l’ONASA.


Tchad : Le DG de l’ONASA dans le collimateur des fournisseurs de céréales
Un climat malsain prévaut ces derniers temps, entre les anciens fournisseurs et la direction générale de l’Office Nationale de la Sécurité Alimentaire (ONASA). D’après des sources bien introduites à l’ONASA, le directeur général de ladite institution, Ahmat Mahamat Kossei aurait perçu une somme colossale de 5 milliards FCFA pour honorer les factures de tous les fournisseurs mais, il se permettrait actuellement de décanter les factures de ses propres fournisseurs et de son entreprise à laquelle, il accorde d'énormes marchés.

« Dès que l’argent arrive, notre Directeur General préfère ménager ses proches à qui, il a attribué d’importants marchés, sans respecter la procédure en vigueur, au détriment de nos anciens fournisseurs qui ont toujours entretenu de très bons termes avec l’ONASA, depuis 1 à 2 décennies. C’est pour quoi ces opérateurs économiques sont mécontents à l'égard du DG de l'ONASA, Ahmat Mahamat Kossei, qui préfère non seulement refuser d’honorer leurs dus, mais attribue des contrats à des entreprises nouvelles avec qui, il négocierait des pots de vin », révèle un chef service à l’ONASA, ayant requis l’anonymat.

Cette version est également confirmée par quelques fournisseurs victimes de cette injustice entretenue par la direction générale de l’ONASA, qui attendent impatiemment depuis 2 à 3 ans, le paiement des créances.

D’après l’information parvenue à la rédaction d’Alwihda Info, le directeur général de l’ONASA Ahmat Mahamat Kossei s’apprêterait à prendre de l’argent en liquide pour se procurer des céréales pour le compte de son institution, en faisant fi aux textes en vigueur, pendant que la grogne monte parmi les créanciers de l’ONASA, exaspérés par les rendez-vous que le Directeur a pris avec eux, avant de se raviser.

Une autre source proche de ladite institution, informe que le DG de l’ONASA, Ahmat Mahamat Kossei aurait affirmé aux créanciers qu'il a reçu une instruction de sa hiérarchie, lui demandant de ne pas honorer les factures des créanciers.

L’ex-ministre de l’Agriculture, M. Baidigui Lomé, renvoyé du gouvernement pour une conduite indélicate, et l'actuel directeur de l'ONASA seraient souvent ensemble au bureau de l'Office, pour piloter de concert certaines activités lucratives. Si la situation perdure, elle pourrait éventuellement susciter la colère des fournisseurs qui envisageraient de trainer l’ONASA en justice. Les fournisseurs réclament plusieurs centaines de millions de Francs CFA à l’ONASA.

Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication du Tabloïd Alwihda Actualités. En savoir plus sur cet auteur