Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Le FONAC dénonce "les dérives répressives du pouvoir"


Alwihda Info | Par - 18 Avril 2017 modifié le 18 Avril 2017 - 15:18

Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication du Tabloïd Alwihda Actualités. En savoir plus sur cet auteur

Le Front de l'Opposition Nouvelle pour l'Alternance et le Changement condamne entre autres la dérive dictatoriale et répressive du pouvoir MPS, avec la dernière énergie, et le massacre ignoble, barbare et cruel perpétré sur des prisonniers inoffensifs.


Tchad : Le FONAC dénonce "les dérives répressives du pouvoir". Alwihda Info
Tchad : Le FONAC dénonce "les dérives répressives du pouvoir". Alwihda Info
Le coordinateur de Front de l'Opposition Nouvelle pour l'Alternance et le Changement (FONAC), Mahamat Ahmat ALHABO a conjointement animé une conférence, ce matin, au siège du Parti pour les Libertés et le Développement (PLD) , en présence de plusieurs ténors de l'opposition politique Tchadienne.

Il a échangé avec la presse sur plusieurs questions de l'actualité brûlante, entre autres, la confiscation de ses biens, la crise économique, les assassinats des prisonniers en voie de transfèrement à Koro Toro et les enlèvements des acteurs de la société civile.

Dans sa déclaration liminaire, le Front de l'Opposition Nouvelle pour l'Alternance et le Changement accuse le président Idriss Deby Itno d'avoir "détourné l'Agence Nationale de Sécurité (ANS) de sa mission originale d'institution d'espionnage et de contre espionnage au service du peuple Tchadien", en l'a transformant en une police politique et l'utilise contre ses opposants politiques.

Il a souligné que "ces derniers temps, l'ANS procéde systématiquement à des enlèvements des citoyens sans aucune justification et dans l'illégalité la plus totale avec pour corollaire la menace, l'enlèvement, la pourchasse des opposants et des acteurs de la société civile". Le FONAC accuse l'ANS de séquestrer dans ses lugubres locaux en violation flagrante des lois de la république.

Le coordinateur du FONAC, Mahamat Ahmat Allahbo a affirmé que le pouvoir du président Deby Itno est déliquescent parce qu'il n'arrive pas à assurer le transfert sécurisé d'un convoi de prisonniers."L'État n'existe pas au Tchad. Nous avons des forces de défense et de sécurité qui ont pour seule mission de servir un régime mais non un peuple. Le MPS est depourvu de tout projet de développement mais se met systématiquement à copier ou bien à détruire les projets porteurs d'espoir, émis par l'opposition", rapporte le coordinateur du FONAC.

Par ailleurs, il entend porter plainte contre les éléments de l'ANS qui ont procédé à la confiscation de ses biens au retour d'un voyage à l'aéroport.

Pour Ngagnon Mbailem, de l'Union Nationale pour la Démocratie et le Renouveau (UNDR), le pouvoir tergiverse à trouver une solution aux difficultés.

Le Front de l'Opposition Nouvelle pour l'Alternance et le Changement condamne entre autres la dérive dictatoriale et répressive du pouvoir MPS, avec la dernière énergie, et le massacre ignoble, barbare et cruel perpétré sur des prisonniers inoffensifs. Par ailleurs, il exige l'arrestation immédiate de tous les auteurs et commanditaires de ce crime odieux minutieusement planifié, la restitution des biens d'Allabo confisqués par l'ANS et la libération immédiate des leaders de la société civile séquestrés.

Tchad : Le FONAC dénonce "les dérives répressives du pouvoir"

Tchad : Le FONAC dénonce "les dérives répressives du pouvoir"