Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad: Le Président de l'UNET accusé de "troubles à l'ordre public"


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 14 Août 2015 modifié le 14 Août 2015 - 15:22



Le jeune NADJO KAYNA Président de l’UNET.
Le jeune NADJO KAYNA Président de l’UNET.
Le Président de l'Union Nationale des Etudiants Tchadiens (UNET) est accusé de "troubles à l'ordre public" et "faux et usages de faux", selon le Procureur de la République.

Nadjo Kaina Palmer aurait été "conduit à la maison d'arrêt d'Amsinéné", a affirmé cet après-midi le militant des droits de l'homme Abdelkerim Yacoub Koundougoumi.

Le Président de l'UNET et l'ensemble des représentants des différentes sections avaient été arrêtés avant-hier à 13h27mn et conduit au commissariat central. A 18 heures, la plupart des personnes gardés à vue avaient été libérés à l'exception de Nadjo Kaina qui avait été maintenu en garde à vue au commissariat central.

Dans un communiqué parvenu hier à Alwihda Info, la Convention tchadienne pour la défense des droits de l'homme (CTDDH) informe que "des sévices corporels graves avaient été pratiquées sur lui et la mission de la C.T.D.D.H qui avait pu accéder à lui (hier) à 16 h 30 a constaté que son pied gauche était enflé ; c’est ainsi qu’il a pu informer la mission de la C.T.D.D.H que le Directeur Général de la Police avait refusé son transfert à l’hôpital pour y être soigné".

Des étudiants évoquent "un acharnement", et promettent "de ne pas céder".


ACTUALITES | INTERNATIONAL | TCHAD | POLITIQUE | CULTURE | EXCLUSIF | Revue de Presse | English News | 中國