Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad: Le Président de l'UST, Younous Mahadjir dément avoir reçu 215 millions FCFA


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 9 Août 2015 modifié le 9 Août 2015 - 16:27


Younous Mahadjir accuse "certains caciques du régime" d'avoir "perpétré cette mise en scène".


Le président de l'Union des Syndicats du Tchad (UST), M. Younous Mahadjir.
Le président de l'Union des Syndicats du Tchad (UST), M. Younous Mahadjir.
Le président de l'Union des Syndicats du Tchad (UST), M. Younous Mahadjir, dans un entretien téléphonique avec Alwihda Info, dément catégoriquement que son institution aurait reçu une somme de 645 millions de francs CFA pour trois personnes -soit 215 millions Francs CFA par personne-, faisant allusion aux informations qui ont circulé ces derniers temps sur certains sites et blogs.

Younous Mahadjir qualifie ces informations d'allégations mensongères tendant à nuire à l'UST. Il accuse "certains caciques du régime" d'avoir "perpétré cette mise en scène".

"Ce jour évoqué pour la prétendue remise d'argent, François Djondang et Barka Michel étaient en voyage et moi, j'étais dans mon bureau. Je ne sais pas qui est parti prendre cet argent. Nous avons entrepris des démarches pour savoir qui a véhiculé ces allégations mensongères mais nous ne nous sommes pas parvenus à la source. Même certains membres de la coalition trop c'est trop ne reconnaissent pas ça",
souligne-t-il.

Le Président de l'UST justifie la suspension de la participation à la coalition "Trop c'est trop" pour trois raisons : "Il ya un dysfonctionnement, il y a des gens proches du régime qui ont infiltré cette coalition et surtout une intrigue orchestrée par ces mêmes gens contre nous UST, SET régional et LTDH. Nous sommes sereins et nous demeurons pour un dialogue avec la coalition "trop c'est trop" afin de mettre tout cela au clair. Nous avons dénoncé pendant 25 ans les dérives du régime, ce n'est pas maintenant que les gens peuvent nous faire de reproche", martèle Younous Mahadjir.

Dans ce sens, une conférence de presse a été conjointement animé hier par les représentants de l'UST, de SET régional et de la LTDH, à la bourse du travail, pour expliquer le mobile de leur suspension de la coalition "trop c'est trop".


ACTUALITES | INTERNATIONAL | TCHAD | POLITIQUE | CULTURE | EXCLUSIF | Revue de Presse | English News | 中國